SyndiCompare – L'assurance de la copropriété

 assurer sa construction

SyndiCompare – L'assurance de la copropriété assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Comme toute personnalité juridique, l'entité juridique du syndicat de la drogue est susceptible de nuire à des tiers ou vice versa. Pour protéger les conséquences de ce dommage, le syndicat du cohabitant dispose d'un contrat d'assurance de biens et d'accidents signé par le gérant. En termes de construction, l'assurance permet en plus de protéger contre les défauts du bâtiment.

Assurance de copropriété

Assurance de biens et d'accident

Il est censé sécuriser les parties communes du bâtiment (toiture, murs, ouvertures, équipements, escaliers, couloirs …). L'assurance du condo est dessiné par le gérant mais la législation sur la copropriété peut prévoir une résolution en assemblée générale sur le vote. Le contrat d'assurance du groupe garantit la responsabilité civile des copropriétaires du syndicat et des dommages matériels matériels.

L'assurance contre la responsabilité civile de l'Union est La seule garantie exigée par les pouvoirs publics depuis la loi Alur 2014, il est spécifiéAuparavant, il n'y avait pas d'obligation d'assurance légale. Cette garantie garantit la copropriété de tout dommage causé par des tiers du fait de la construction ou de son personnel.

En plus de ce minimum légal, la corégulation exige souvent que le syndicat souscrive à d'autres garanties contre les dommages résultant:

  • dégâts des eaux: fuites, infiltrations ou débordements
  • incendies, éclairs, explosions et conséquences de la lutte contre l'incendie
  • catastrophes naturelles ou technologiques
  • vol, vandalisme, verre brisé

Les compagnies d’assurance offrent également d’autres garanties optionnelles telles que Prise en charge des dépenses liées à la détection des fuites, des coûts de déménagement, des pertes indirectes (frais de syndic) …

Les polices d’assurance multirisque immobilière peuvent inclure des montants déductibles par. Réclamations contre un montant de prime annuel inférieur. La franchise correspond à un montant qui, pour chaque incident, reste à la charge de l'assuré.

Ce contrat comprend également généralement une renonciation d'utilisation par le responsable d'une réclamation. Par exemple, en cas de dégât des eaux qui affecte les parties communes, l’assurance du bâtiment ne fait pas appel à la compagnie d’assurance pour que le copropriétaire assume la responsabilité de l’incident.

Assurance habitation

Cette assurance est destinée à couvrir les dommages dans les zones privées et leur contenu. Cette assurance n'est pas non requis par la loi mais il est imposé dans de nombreux règlements sur la copropriété et lorsque le résident est locataire. Il couvre également, dans la mesure où le bâtiment comporte plusieurs risques, les dommages causés par les dégâts des eaux, les incendies, les catastrophes naturelles ou technologiques, etc.

Depuis l'acte Alur Les copropriétaires occupants ou non propriétaires sont tenus de s'assurer contre les risques de responsabilité civileLa police d'assurance habitation fournit désormais cette garantie.

L’assurance des biens et des risques d’accident est destinée à se chevaucher en cas de dégât des eaux, et Établissement d'accords entre compagnies d'assurance pour faciliter le règlement des sinistres. Le premier est cidre convention (Contrat d'indemnisation directe et de renonciation aux dommages causés par l'eau), qui garantit que la compagnie d'assurance de l'assureur assume moins de 1 600 EUR (peinture, fonds, etc.), 250 EUR lorsque les dommages affectent une propriété privée et 800 EUR pour dommages immatériels ( perte de locataire, utilisation du cours …). Dans ce contexte, l'assureur de l'assureur subit un préjudice sans nuire à la personne responsable du sinistre.

Une autre convention potentiellement utile est Convention Cide Cop (Convention d’indemnisation des dommages causés par les eaux) pour les demandes excédant les montants stipulés dans la convention de cidre. Selon cette convention, l’assurance de l’immeuble doit prendre en charge l’indemnisation du sinistre, avec possibilité d’utiliser l’assureur avec le responsable. Le contrat s'applique également lorsque le locataire a donné la permission à son propriétaire.

propriété Assurance de dommages

Cette assurance est destinée à pour couvrir la souffrance pendant des décennies qui peuvent affecter le bâtimentc'est-à-dire ceux qui rendent le travail impropre à sa destination ou qui affectent sa solidité (grandes fissures, infiltrations …). Enfin, il couvre les désordres qui affectent les éléments d’équipement inséparables de la propriété. Il couvre les perturbations du bâtiment et certains travaux affectant la structure.

Le travail en dommages-intérêts est un système d'indemnisation de préfinancement pour les dommages et intérêts d'une durée de dix ans, à l'exception de toute recherche de responsabilité. Dans des cas spécifiques, la compagnie d’assurance évaluera le sinistre et indemnisera la copropriété. Elle fera donc appel à l’assurance annuelle de la compagnie qui a provoqué le sinistre.

L'assurance dommages aux biens est doit s'inscrire par l'organisateur avant l'ouverture du site dans le cadre d'une nouvelle construction ou syndic par décision de l'assemblée générale en relation avec des travaux importants comme clos et cover.

L'assurance commence à couvrir la construction à partir de la fin de la période avec une mise en œuvre parfaite (l'anniversaire d'un nouveau bâtiment) pendant dix ans après la réception du livre.

Cette sang-froid doit nécessairement être souscrite le démarrage des travaux. Certains assureurs la commercialisent même quand le emplacement est démarré, mais dans ce cas, la tarification varie quasiment du simple or double, « logique, dans ce cas, il y a un pas mal fort soupçon de la part des assureurs qui craignent que le particulier la souscrive tard pour cause de travaux mal engagés », explique un courtier.


Laisser un commentaire