Réforme de la médecine du travail

docteur

La loi El Khomri une loi du travail qui n’en finis pas de faire parler d’elle. Les syndicats, employés mais aussi les étudiants se sont mobilisé contre cette loi jugé trop libérale.

Cette loi cache de nombreuses réformes dont une qui est passé quasi inaperçu, celle de la médecine du travail.

Réforme de la médecine du travail, les changements à venir:

Le premier point qui choque de nombreux médecin et syndicalistes est le fait de supprimer la visite d’embauche par une simple visite de prévention effectué par une infirmière. La visite d’embauche avec un médecin restera obligatoire mais seulement pour les postes à risques, donc beaucoup de métier seront exclue de cette visite.
Les salariés dont le métier n’est pas classé à risque ne repartirons donc plus avec une fiche “d’aptitude au travail”.

Autre problème de cette loi, le délais entre deux visites qui est actuellement de deux ans, qui risque de subir un changement pour voir sont rythme passé entre 4 ans ou 6 ans.

Les médecins du travail craignent de voir disparaître une grosse partie de leurs travail et le suivi des salariés quasi inexistant.
Dans cette période difficile pour les salariés où souvent le moral est en berne et la pression montante, le rôle social des médecins du travail risque d’être supprimé.

D’un autre point de vue beaucoup de salariés, de petits patrons, se plaignent d’un travail bâclé lors des visites, d’un manque d’informations, mais aussi de visite dans les entreprises inexistante et d’un coût élevé pour les entreprises.

Cette partie de la loi du travail à au moins eu le dons de mettre en lumière les amélioration à apporter sur les suivis médico-sociaux des salariés, qui doit être a améliorer.

 

Article de : Sébastien De Matos

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *