Qu'est-ce que l'Assurance Pisciniste Décennale?

 assurer sa construction

Qu'est-ce que l'Assurance Pisciniste Décennale? assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Travaux de piscineLa loi Spinetta a imposé une obligation d'assurance à un ouvrier du bâtiment.
Le terme bâtiment ou immobilier comprend les bâtiments tels que les piscines. L'homme de la piscine est donc obligé de conclure un contrat assurance décennale pisciniste lors de la construction d'une piscine, que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur.

L'assurance Pisciniste décennale

Selon l'article L241.1 du code des assurances, une assurance piscine de dix ans est donc obligatoire pour les professionnels de la construction de piscines. La loi impose aux fabricants de réparer les vices cachés invisibles au moment de la livraison pendant une période de dix ans à compter de la date de réception des travaux.

Cette assurance pisciniste décennale s’applique donc dans le cas de "troubles susceptibles de rendre impossible l’utilisation du travail", par exemple des carences empêchant la nage dans la piscine, ou des fuites compromettant la résistance de la piscine. livre. Il garantit donc au client que même en cas de défaillance de la faillite du fabricant, sa piscine sera réparée en cas de sinistre (même s'il est causé par un défaut à la terre).

Assurance Décennale: Génie Civil vs. Bâtiment

  • Le génie civil de l'assurance responsabilité décennale concerne exclusivement la construction de piscines extérieures. Ces décennies de contrats d’assurance piscinistes fonctionnent selon le principe de la distribution. Par conséquent, les garanties expirent à la fin du contrat et le fabricant est seul responsable du restant de la période de garantie légale. Il peut néanmoins négocier le maintien des garanties contre le paiement d'une prime à la compagnie d'assurance.
  • L'assurance décennale pour la construction ne couvre que la construction de piscines intérieures. Ce contrat d'assurance décennal pisciniste est géré selon le principe de capitalisation, qui garantit le maintien des garanties juridiques, notamment en cas de cessation d'activité.

Les travaux sont couverts par l'Assurance Décennale des Piscinistes

L'assurance pisciniste décennale prend en compte:

  • Bassins de coque, bassins liner et diaphragmes,
  • Piscines jusqu'à 100 m² et 2,5 m de profondeur
  • Les différents travaux: la création d'une fosse, d'une piscine en sous-sol, dallage de béton en périphérie.

Dans le cadre d'une assurance Pisciniste de dix ans, l'homme de la piscine doit s'assurer qu'il formalise et respecte certaines procédures qui concernent notamment:

  • Les spécifications, le travail et les obligations de chaque partie, les documents intermédiaires à fournir au client.
  • Le document de carrière ou le certificat conjoint (obtenu par mariage ou fourni par le propriétaire) fournissant des informations sur la nature du terrain. En cas de risque, une étude géologique doit être effectuée.
  • La copie de l'attestation d'assurance de la responsabilité de la piscine pour la Décennie, valide, mentionnant qu'il s'agit d'une assurance piscine d'une durée de dix ans et qu'elle a pour objet la construction de piscines.

Les différents contrats proposés

Les compagnies d’assurance proposent des formules sur mesure qui incluent plusieurs types de garanties en fonction de l’activité et de la taille de l’entreprise et qui répondent à différents types de situations:

  • Pisciniste, assurance auto,
  • Assurance Pisciniste Décennale dans la Création,
  • Assurance pisciniste décennale terminée pour perte ou non-paiement.

Pour lire également sur le même sujet:

A la réception de la déclaration, l’assureur nomme un expert afin d’évaluer le dommage. En principe obligatoire, la nomination d’un expert cependant ne pas avoir lieu lorsque l’assureur estime que la mise hors jeu de la garantie ne se justifie manifestement pas (exemple : lorsque la confirmation estime que le dommage ne relève pas de la garantie décennale) et pourquoi pas que le montant évalué du dommage est inférieur à 1800 euros.

Le rapport préliminaire d’expertise être interpellé en or maître d’ouvrage dans 60 jours (au-delà, l’usage en charge est automatique) qui suivent la réception de la déclaration de sinistre. L’assureur notifier à l’assuré sa décision de prendre en charge ou non le dommage en or regard du texte du rapport préliminaire.


Laisser un commentaire