Quelle est la composition criminelle? Par l'avocat Erika Thiel.

 Dommage ouvrage

Quelle est la composition criminelle? Par l'avocat Erika Thiel. Dommage ouvrage

Evaluez votre protection Gratuitement :

La procédure de composition pénale est une procédure alternative au procureur général, qui doit proposer une ou plusieurs mesures en faveur de l'auteur de l'infraction avant que des poursuites ne soient engagées à son encontre.

Si le délinquant accepte et met en œuvre ces mesures préalablement validées par le président du tribunal, la poursuite est éteinte.
Si, au contraire, de telles mesures ne sont pas appliquées, le procureur peut engager une procédure à l'encontre de ces derniers.

La composition pénale est souvent utilisée pour punir les infractions et les infractions routières.

textes:

Articles 41-2 et 41-3 du code pénal
Articles R 15-33-38 à 60 du code pénal

Le processus:

1. Conditions

  • L'infraction est reconnue,
  • L’infraction est principalement punissable d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans ou d’une amende.
  • Les délits de presse, les meurtres involontaires ou les meurtres politiques sont exclus,
  • Les mineurs âgés de 13 ans peuvent bénéficier de cette procédure.

2. Règlement de l'affaire.

Le procureur propose au contrevenant une ou plusieurs des mesures suivantes pour les infractions:

  • Payer une amende déterminée par la gravité du fait et par les ressources et les frais de la personne pouvant être transférés pendant un an maximum
  • Expédition pour l'État de la chose qui a servi ou qui devait être utilisée pour commettre l'infraction ou bénéficier de l'infraction
  • Immobilisation du véhicule pour un maximum de 6 mois
  • Suspension du permis de conduire ou de chasse pour une période maximale de 6 mois
  • Suivre un programme d’information (stage) prévoyant l’installation, à ses frais, d’un test de dépistage de l'alcoolémie au véhicule du délinquant pendant au moins six mois et au plus trois ans.
  • Effectuer des travaux publics non rémunérés jusqu'à 60 heures;
  • Effectuer un stage ou une formation dans un service ou un organisme de santé social, professionnel ou pour une période maximale de trois mois;
  • Ne pas émettre de chèques et ne pas utiliser de cartes de crédit pendant 6 mois maximum;
  • Interdiction de se produire sur le lieu ou le lieu où l'infraction a été commise, à l'exception du lieu où le délinquant vit normalement
  • Interdiction de rencontrer ou de recevoir des victimes, des complices ou des complices dans l'infraction ou de ne pas les contacter pendant au plus 6 mois
  • Interdiction de quitter le territoire national et remise du passeport pour une période maximale de six mois
  • Effectuer à ses frais une bourse d'études de la citoyenneté ou un stage afin de sensibiliser le public aux dangers de la consommation de drogue ou de la lutte contre l'achat d'actes sexuels; ou un stage sur la responsabilité de la lutte contre la violence domestique;
  • Si l'infraction est commise soit contre son conjoint, son (ancien) cohabitant ou son partenaire est lié par un pacte de solidarité, soit contre ses enfants ou son conjoint, partenaire de fait ou partenaire, interdiction de séjour, comparution au domicile ou à la résidence du couple ou dans les environs immédiats du couple, accompagnés si nécessaire de soins médicaux, sociaux ou psychologiques, dans les cas où la violence est susceptible de se répéter et que la victime demande. Le procureur peut indiquer les conditions de paiement des dépenses liées à la maison six mois.
  • Suivre l'intégration professionnelle ou la mise à niveau des activités;
  • Se soumettre à une interdiction thérapeutique lorsque la personne consomme de la drogue ou a généralement une consommation excessive d'alcool pendant 24 mois au maximum.

La proposition de mesure de composition pénale est transmise au délinquant par une personne désignée par le procureur général, qui est généralement un procureur, ou un médiateur, par la Haute Cour compétente soit dans une maison judiciaire soit dans une maison de justice.

Le procureur peut également demander à une autorité de police judiciaire d'informer le contrevenant de la mesure de composition pénale par une décision écrite et signée jointe à l'affaire.

La personne à qui une composition criminelle est proposée est informée qu'elle a le droit de bénéficier de l'assistance d'un avocat et qu'elle peut bénéficier d'un délai de 10 jours avant de prendre sa décision. Dans ce cas, une nouvelle date est fixée et l'absence de comparution est rejetée par la mesure proposée.

L’accord de l’auteur des faits est consigné dans un procès-verbal, qui doit être signé par ce dernier et le procureur. Ce rapport contient les informations suivantes:

  • la nature des actes reprochés et leurs qualifications juridiques
  • la nature et la quantité des mesures proposées et le délai dans lequel elles doivent être mises en œuvre
  • le montant ou la nature des recours dont dispose la victime,
  • droit de la personne de se faire assister par un avocat et délai de réflexion de dix jours
  • notification de la proposition au président du Tribunal pour la validation et la notification de la présente décision, ce qui aura pour effet de mettre en œuvre la mesure.

L'auteur des faits peut accepter ou rejeter la mesure et doit recevoir une copie du rapport de composition criminelle. S'il refuse la mesure de composition pénale, le procureur peut engager une procédure (procédure pénale, loi corrective).

S'il accepte, la requête en condamnation est transmise par le procureur au président du tribunal de validation, qui en informe l'auteur et le fait qu'il la présente. Ce dernier peut continuer à entendre l'auteur et la victime factuelle, ensemble ou séparément, assistés de leur avocat aux côtés du procureur, mais il est rare qu'il profite de cette occasion.

Si le président confirme la mesure, celle-ci entrera en vigueur. Le délinquant reçoit un document l'informant de la validation de la mesure et des conséquences de la non-application de celles-ci. En l'absence d'exécution, le procureur peut effectivement engager une procédure en tenant compte de la mise en œuvre partielle de la mesure, le cas échéant. Si le président ne confirme pas la mesure, celle-ci deviendra caduque. Dans tous les cas, sa décision doit être communiquée à l'auteur et aux victimes de l'infraction.

La composition pénale, dans sa mise en œuvre ou dans sa mise en œuvre, interrompt la limitation de l'action publique. Il fait l'objet d'une inscription sur le bulletin n ° 1 dans le fait écrivain, mais pas de son bulletin n ° 2 ni de son bulletin n ° 3.

3. Points de retrait des embouteillages.

Lorsque la composition pénale concerne une infraction ou une infraction au code de la route qui provoque un retrait de points, le protocole de la proposition doit mentionner la perte d'éléments résultant de la composition pénale, l'existence d'un traitement automatisé de ces éléments et la possibilité qu'elle exerce son droit de visite. .

La décision de révoquer des points a été prise par le registre national des permis de conduire lorsque le procureur l'accuse de l'exécution totale d'actes criminels ou de leur composition.

Lorsque plusieurs infractions connexes impliquant le retrait de points sont pénalisées, le nombre maximal de points révoqués est de 8.

4. La composition criminelle contre les victimes.

Une fois la victime identifiée, le procureur doit proposer au contrevenant de réparer les dommages causés par l'infraction dans un délai de six mois. La victime doit être informée de cette proposition. Les informations sur ce dernier peuvent être faites de n'importe quelle manière et doivent être incluses dans les Règles de procédure. La victime doit également être informée de son droit de recevoir l'assistance d'un avocat.

La décision de validation de l'acte prise par le président lui est notifiée.

Si l'auteur est tenu de verser une indemnité, ce dernier peut maintenir, conformément à l'acte du président du Tribunal, les sommes qui lui sont dues par le biais de l'injonction de payer.

La victime qui n’a pas été indemnisée pour sa perte en liaison avec l’association de malfaiteurs conserve le droit de faire traduire le contrevenant en justice lorsque celui-ci a fait l’objet d’une composition pénale éteinte par des actes publics, mais le tribunal pénal dans ce cas, régnera uniquement sur les intérêts bourgeois.

5. La composition du droit pénal supprime les infractions.

La procédure est la même, la mesure proposée est simplement soumise à l'approbation du président du tribunal de police compétent.

Les mesures proposées sont similaires, avec les nuances suivantes:

  • La suspension du permis de conduire ou du permis de chasse est d'au moins 3 mois
  • Le service communautaire ne doit pas dépasser 30 heures et doit être effectué dans un délai de 3 mois.
  • L'interdiction d'émettre des chèques ne peut excéder 3 mois
  • Interdiction de se présenter aux endroits où l'infraction a été commise, contacter la victime, la concubine ou le complice n'est pas applicable
  • Les travaux d'intérêt public ne peuvent être pris que pour les infractions de 5ème degré;
  • Il en va de même pour la suspension d'un permis de chasse, l'interdiction de contrôle, l'obligation de disposer de la chose utilisée ou destinée à être utilisée pour commettre l'infraction ou le produit de l'infraction, à moins que les infractions ne soient punies de ces peines supplémentaires.

Un sinistre concernant fondements mêmes de votre maison et pourquoi pas résultant de lourds travaux peut engendrer une longue une prise en charge. En effet, de vous octroyer une indemnisation, compagnies d’assurance chercheront à connaître l’origine exacte des dommages. Et ce recherche prendre du temps.


Laisser un commentaire