Quelle assurance pour le travail? – Conseils maison

 assurer sa construction

Quelle assurance pour le travail? – Conseils maison assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Avant le travail

Si vous travaillez sur votre lieu de résidence, votre contrat à risque résidentiel vous protège en cas d’incendie, d’explosion, de dégâts des eaux, de catastrophe naturelle, de vol … Mais le travail peut avoir des implications pour vos garanties:

  • vérifiez auprès de votre assureur que vous êtes couvert même dans le cas de gros travaux (ce n'est pas systématique);
  • Enfin, personnalisez les clauses de votre contrat ou demandez une extension de garantie.

Si vous travaillez dans une maison autre que celle dans laquelle vous vivez, assurez-vous de le faire.

En ce qui concerne les travaux eux-mêmes, si vous appelez un chef de projet, c'est sa responsabilité qui est engagée. Vous avez plusieurs garanties de périmètre distinctes à partir du moment où vous recevez le travail.

  • La garantie de parfaite exécution, durant laquelle le professionnel doit réparer les dommages, a eu lieu au cours de l’année suivant la réception du site ou des dommages visibles constatés à la réception.
  • La garantie du bon fonctionnement des équipements (appareils sanitaires, radiateurs, grues, etc.) pouvant être activés dans les 2 ans suivant l'approbation des travaux. L'établissement d'un contrat d'assurance pour la garantie de ce professionnel est facultatif.
  • La garantie annuelle couvrant plus de 10 ans les défauts de conception. Le professionnel est tenu de souscrire une assurance responsabilité civile annuelle. Le certificat valide doit être demandé avant le début des travaux.

Remarque: Les deux premières garanties (mise en œuvre parfaite et bon fonctionnement) sont mises en œuvre via un formulaire avec lettre recommandée avec accusé de réception.

Ce de double système d’assurance donne l’opportunité ainsi à un assuré connaissant des problèmes avec son constructeur de maison de ne pas attendre des années avant d’être indemnisé. Les sujets régulièrement remontés sont noyautage d’eau, murs fissurés ou dégâts sur la charpente.

Cette garantie dommages-ouvrage prend effet à l’expiration de la garantie construction, c’est-à-dire un an après la réception des travaux, que l’on appelle aussi « période de parfait achèvement ». Enfin, ces couverture garantie s’achèvera en même temps que la garantie décennale, va pour ça 10 ans après la réception des travaux, et cela même s’il subsiste vente du bien immobilier.


Laisser un commentaire