Protégeons notre planète

Depuis le 8 août notre planète vie à “crédit”, nous vivons au dessus de nos moyens. Nous consommons plus que ce que la planète ne peut générer, ainsi nos déchets et le gaz à effet de serre produit, sont trop important pour que la Terre puisse les absorber.
Tel est le constat dressé par l’O.N.G Global Footprint Network, qui mesure depuis 1970 la consommation et les déchets de chaque pays.
D’ailleurs lors de la première mesure en 1970 “le jour du dépassement” n’avait été franchit que le 23 décembre.
Pour ses calculs, Global Footprint Network a pris en compte plusieurs critères comme l’empreinte carbone, la consommation nécessaire pour la pêche, l’élevage, les cultures, la construction et l’utilisation d’eau.

Des chiffres inquiétants 

Si rien n’est fait en 2030, le “jour du dépassement” aura lieu le 28 juin.
Combien de planète il faudrait pour les pays les plus gros consommateurs de ressources?

Australie: 5,4 planètes – États-Unis: 4,8 planètes
Finlande: 3,4 planètes – Russie: 3,3 planètes
Allemagne: 3,1 planètes – France: 3 planètes
Japon: 2,9 planètes – Espagne: 2,1 planètes
Moyenne mondiale: 1,6 planètes

Agir afin de préserver notre planète:

Il existe des solutions afin de préserver nos ressources, la première serait de réduire les gaz à effet de serre, en prenant de vrais mesures en faveur des énergies renouvelable, mais en évitant les erreurs, comme remplacer des réacteurs nucléaire par des centrales aux charbons.
En réduisant nos déplacements en voitures pour des modes plus doux comme les transports en commun, dont les financements son hélas mal répartis ce qui engendre des réseaux vieillissant.
Autres points pour la réduction de ces polluants, diminuer notre consommation de viande, par exemple il faut compter 15500 litres d’eau pour 1 kilo de bœuf.

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *