Protections féminines une réaction rapide


La semaine dernière nous faisions un article sur les tampons et serviettes féminines, suite à un article de 60 Millions de consommateurs et des test de l’INC (institut national de la consommation).

La réaction des pouvoirs publics ne c’est pas fait attendre, l’ANSES (agence national de sécurité sanité) et la direction de la répression des fraudes DGCCRF ont été saisi par la secrétaire d’état chargée de la consommation Martine Pinville, afin de conduire une enquête approfondie.
Les deux services l’ANSES et la DGCCRF devront conduire des contrôles approfondie sur les tampons et serviettes féminine.

Communiqué de presse du secrétariat chargée de la consommation

 

De Matos Sébastien

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *