Notes de blues: les personnages de Pogba et Mbappé, la descente de Varane, Lloris au-dessus – Qualifications Euro 2020 – Football

 assurer sa construction

Notes de blues: les personnages de Pogba et Mbappé, la descente de Varane, Lloris au-dessus – Qualifications Euro 2020 – Football assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Hugo Lloris: 6

Le capitaine des Blues est laissé à lui-même sur les deux buts turcs. Mais c'est lui qui détient le blues dans le jeu sur un double défilé (55), alors un battant décide (70). Sans leur ange hôte, Blues avec une valise pourrait être beaucoup plus emballé.

Vidéo – "Dessin de la chemise bleue, indigne de l'autre étoile"

01h28

Benjamin Pavard: 3,5

Il a gardé sa trace, mais n'a jamais mis le moindre danger de l'autre côté. Mis à part un véritable enthousiasme sur une clairance manquante (55ème), la prochaine Munich a bien réussi. Mais il a manqué de jus pour équilibrer les événements. Il a principalement provoqué le coup franc qui a conduit à l’ouverture du score.

  • En bref: Sans gaz, difficile à combattre.

Samuel Umtiti: 4

Barcelone a bien commencé. Vif et rassurant dans ses interventions (24), il fut l'un des rares à dominer son sujet. Il a également fini par mettre à genoux une glissière qui a coûté l'autre but turc. Une grosse erreur et des erreurs malheureuses qui infectent un combat autrement pur.

  • En bref: il a répondu au moins à l'effet.

Raphaël Varane: 2

Madrilénien a traversé ce samedi complètement. Sa responsabilité est clairement engagée pour ouvrir le score où il n'est pas en contact avec la tête d'Ayhan. Est-ce que c'est cette erreur qui l'a forcé à douter? Il a rarement été vu aussi fébrilement, et il en coûte deux actes chauds (39, 55) avec une autorisation manquée et un passeport trop mou pour Pavard. Un naufrage.

  • En bref: à côté de la plaque.

Raphael Varane, en difficulté toute la nuit

Raphael Varane, en difficulté toute la nuitGetty Images

Lucas Digne: 2,5

Il a vécu un cauchemar. Son côté a pris l'eau de tous les côtés, et s'il n'a pas été vraiment aidé, son manque d'influence est un handicap majeur dans ce contexte. Il s’est rendu coupable de marquer trop faiblement à l’ouverture du score, il a perdu toute confiance en soi pendant le match et a été privé de simples contrôles. Sanctions de Didier Deschamps, il quitta sa place en pause.

  • En bref: trop dans ce genre de contexte brûlant.


Remplacé à la pause de Ferland Mendy: 4

Il a mieux gardé son travail, mais a pêché dans la phase de construction. Il manque clairement d'automatisation avec Coman et le reste de l'attaque tricolore. Bien moins saignant que lors de son premier choix.

  • En bref: pas assez forte.

Vidéo – Juin a souvent fait la vie, qui sera le coût du naufrage de Konya?

02h26

Moussa Sissoko: 4

Préféré pour que Ndombele surmonte l’absence de Nolo Ganté, il a subi la comparaison avec la pile de Chelsea, notamment avec l’utilisation du ballon. Ses défauts techniques ont sauté aux yeux. Mais il avait au moins mérité de mettre le pied et de ne pas nier l'obstacle. Si chaque Bleu avait mis autant de cœur dans le travail, la soirée aurait peut-être été moins humiliante.

  • En bref: Utile sans le ballon, encore moins avec.

Paul Pogba: 3

Cela faisait longtemps que Paul Pogba n’avait pas proposé un combat aussi indigeste dans l’équipe de France. À Konya, c’est son côté obscur qui a pris le relais avec beaucoup de gaspillage et une aisance dans les duels qui a coûté le deuxième but turc. Absent du bâtiment, il a semblé creuser physiquement et a laissé le navire couler dans l'autre moitié.

  • En bref: Le personnage de Pogba.

Ce n'était pas bon Paul Pogba ce soir à Konya

Ce n'était pas bon Paul Pogba ce soir à Konya Getty Images

Blaise Matuidi: 4

Comme Digne, il est responsable des trous d'aération à gauche. Sans influence derrière, sans idée devant lui, il a longtemps cherché et traversé la première période en tant que fantôme. Pas de plus grosse erreur, mais pas d'entrée dans le jeu. Logiquement remplacé à la pause.


Remplacé par la brèche de Kinglsey Coman: 5

Il a fait des différences, même si parfois c'était inégal et venteux. Il n'a pas posé de question mais il manquait de facilité dans ses centres. Dommage car Munich a eu le bénéfice d'essayer.

  • En bref: brouillon mais courageux.

Kylian Mbappé: 3

Au cours du mois, il a essayé des choses, a secoué le cocotier. Trop gourmand ou trop bosselé, il est tombé tête baissée et obstinément dans des solutions individuelles. Pendant la première période, il a souvent caricaturé et mis fin à l'homogénéité du bloc turc. Le parisien a créé des différences qu’il a immédiatement effacées par son manque de facilité. C'est encore l'origine de l'unique action construite par Blues (50ème). Une proie très maigre.

  • En bref: il ne doit pas croire que la solution passe toujours par lui.

Vidéo – "La mauvaise caricature de Mbappé quand il sent que tout doit passer par lui"

01h13

Antoine Griezmann: 3

C'est quand même assez problématique quand ton maître se cache. Cela s'est produit dans une période initiale où Griezmann n'a jamais existé. La seconde n’était pas meilleure entre les déviations manquantes et les déficiences physiques graves. S'il était inspiré par la Bolivie, il semblait dessiner complètement.

  • En bref: hautes vacances.

Olivier Giroud: 4

Il a commencé le match avec deux belles déflexions pour Sissoko (2e) et Griezmann (19e). Et c'est à propos de tout le monde. Jamais dangereux, il a essayé de répondre au combat, mais il était souvent en retard, pas comme la défense turque. Il n'est pas sans se faire dire à l'ouverture du score.

Remplacé par Ben Yedder (72)

Olivier Giroud (France) contre la Turquie (défaite 2-0 à Konya) / 08/06/2019

Olivier Giroud (France) contre la Turquie (défaite 2-0 à Konya) / 08/06/2019Getty Images

Le fait que le vendeur n’ait pas souscrit l’assurance dommages-ouvrage n’empêche pas la vente et ne constitue aucun manquement du vendeur à l’obligation de délivrance, l’assurance dommages-ouvrage n’est pas considérée comme un accessoire indispensable de l’immeuble vendu (Cass. civ. 3e, 2 mars 2011, n°09-75.576). Une action en annulation de la vente pour dol ou alors erreur en raison de la non-souscription de l’assurance n’aboutirait pas, à moins que les acheteurs en aient fait expressément un élément déterminant de leur consentement (Cass. civ 3e, 13 nov. 2003).

Une obligation d’information pèse toutefois sur le vendeur et le notaire lorsque le bien vendu l’expiration de la garantie décennale. La Cour de cassation condamne ainsi vendeurs et notaires ayant manqué à ces obligation à indemniser les acheteurs à hauteur des désordres constatés. Toutefois, le fait de produire une attestation d’assurance annexée à l’acte de vente suffit à remplir ce obligation.


Laisser un commentaire