Longwy Edition | Conseil municipal: de l'argent pour le basketball, pas pour Notre-Dame

 assurer ses travaux

Longwy Edition | Conseil municipal: de l'argent pour le basketball, pas pour Notre-Dame assurer ses travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Cette saison, le club de basket de Longwy-Rehon connaît des problèmes financiers. Pour aider "ce fleuron dans notre ville", a déclaré Serge Bernat, assistant sportif, le conseil municipal a voté une subvention extraordinaire mercredi soir. C'est 10 000 € pour renflouer les boîtes. "Nous voulons être vigilants", a déclaré Jean-Marc Fournel. "La ville ne peut pas être un pompier pour toutes les associations", a déclaré le maire de Longwy. L'opposant, Jean-Luc André, souligne les difficultés des clubs, "notamment lors de l'embauche de personnel. Il devient très difficile de faire face", déclare l'adversaire. Serge Bernat a répondu que les nouveaux dirigeants du club de basket avaient déjà "licencié deux personnes". Outre l'aspect économique, Jean-Luc André s'inquiète de la mobilisation des énergies. "Trouver des bénévoles, les entraîneurs se compliquent. Les gens sont plus des consommateurs que des acteurs. Jean-Marc Fournel admet" sa peur de financer les clubs et les associations à l'avenir ".

"Pour l'église Sainte-Trinité"

Jean-Marc Fournel souhaite que la ville participe à la solidarité nationale pour Notre-Dame de Paris. Pour un montant de 5 000 €. Jean-Luc Sacher s'est opposé à cette subvention extraordinaire. "Un milliard d'euros de dons ont déjà été collectés. C'est assez. D'autres sociétés se sont déjà retirées. Et je pense que cet argent peut être dépensé pour notre patrimoine local", affirme le vice-président Culture. Il est aux côtés de Kamel Bouzad, qui souligne qu’il existe "une assurance non vie" pour faire face à ce type de catastrophe. Jean-Luc André croit en sa conviction catholique que l'église Holy Trinity de Longwy-Bas, "fermée depuis des années", mérite "une attention particulière. Les paroissiens voudraient qu'elle soit rouverte. C’est aussi l’opinion de Mireille Kadoum sur qui est "urgent d’attendre". "Exactement non", a déclaré le maire, car les installations pour chat seront fermées dans quelques jours.

"Chiffres digérés"

Au début de la réunion, le maire a licencié l'opposition, "rejetant les chiffres". Sur la dette, ce sera "18,7 millions d’euros au 1st Janvier 2020, quand il était de 21 millions d'euros. En 2014 et 24 millions d'euros. En 2010 ". À la maison d'hôtes Saint-Louis également. Lors d'un ancien conseil municipal, l'ancien maire Edouard Jacque, absent mercredi, avait interrogé le maire sur" un million de déficit. € "et" un nouveau prêt signé par EPGML (gestion des institutions publiques Margaine-Lévy) pour 2 millions d'euros. EUR. Réponse du maire: "En ce qui concerne la maison d'hôtes, le rapport du dernier conseil indique un résultat global positif de 108 000 €. Quant à l'EPGML," il existe un prêt unique de 600 000 € "pour moderniser l'autonomie de la résidence Rameaux.

Bertrand BAUD

L’autoconstruction: un projet qui requiert rigueur, courage… et nerfs d’acier! Que ce va pour ça pour réaliser des économies ou bâtir une maison introuvable sur le marché, raisons menant à ce type de construction sont nombreuses. Cependant, cette pratique marginale est entourée d’un certain flou en matière d’assurances. Quelles sont alors les toupet que les autoconstructeurs vont souscrire et pendant le chantier?


Laisser un commentaire