Livre en ligne de 10 ans pour l'assurance non-vie

 l’assurance des travaux

Livre en ligne de 10 ans pour l'assurance non-vie l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Assurance responsabilité obligatoire des constructeurs

Outre l'assurance contre les dommages matériels, la loi engage la responsabilité du développeur à l'égard du capitaine ou de l'acheteur des travaux pour tous les dommages de nature décennale survenant après la réception des travaux pendant une période de dix ans. .

propriétaire, c’est-à-dire toute personne physique ou morale qui agit en tant que propriétaire, vendeur ou agent du propriétaire de l’immeuble et a exécuté le travail.

Cela peut être:

Promoteur immobilier ou vendeur qui doit souscrire cette assurance au profit de propriétaires successifs. La loi concerne à la fois les promoteurs professionnels et occasionnels.

Le client, qu’il traite directement avec l’architecte et l’entrepreneur ou construise sa propre maison.

Du constructeur de maisons individuelles. La loi l’oblige à préciser dans le contrat de contrat conclu avec le propriétaire, la référence aux travaux d’assurance non-vie. Si cette assurance n'est pas souscrite dans le délai stipulé dans le contrat de construction d'une maison individuelle, toutes les sommes versées doivent être remboursées au propriétaire. Le prêteur ne peut émettre une offre de prêt sans vérifier que le contrat contient les informations obligatoires relatives à cette assurance.

Certains constructeurs de maisons unifamiliales proposent à leurs clients de souscrire une assurance de groupe, qu’ils ont eux-mêmes négociée avec leur compagnie d’assurance. Le propriétaire est toujours libre d'accepter ou non. S'il accepte, c'est le client qui contracte une assurance pour le compte du client. Il doit ensuite fournir au client une preuve d'assurance avec une copie de la police au verso.

De l'organisme ou professionnel (syndicat de copropriété …) chargé par le pouvoir adjudicateur pour les démarches administratives, juridiques ou financières, qui peut souscrire cette assurance en qualité d'agent, notamment pour le travail des parties communes et relève des Garantie de 10 ans.

Les sanctions pénales sanctionnent l'absence d'assurance: dix jours à six mois d'emprisonnement et / ou une amende de 300 à 75 000 euros.

Ces sanctions ne s'appliquent pas à la personne qui construit ou réhabilite une maison pour l'occuper elle-même ou pour l'occuper par son conjoint, ses descendants, ses descendants ou son épouse.

En cas de vente de la maison après le travail, le notaire est tenu de vérifier l'existence de cette assurance.

A la réception de la déclaration, l’assureur nomme un expert afin d’évaluer le dommage. En principe obligatoire, la nomination d’un expert peut cependant ne pas avoir lieu lorsque l’assureur estime que la mise en jeu de la garantie ne se justifie manifestement pas (exemple : lorsque la certification estime que le dommage ne relève pas de la garantie décennale) ou bien que le montant évalué du dommage est inférieur à 1800 euros.

Le rapport préliminaire d’expertise être adressé au maître d’ouvrage dans 60 jours (au-delà, l’utilisation en charge est automatique) qui suivent la réception de la déclaration de sinistre. L’assureur notifier à l’assuré sa décision de prendre en charge ou non le dommage en or regard du contenu du rapport préliminaire.


Laisser un commentaire