LÉGISLATION – ASSURANCE OBLIGATOIRE DES ENTREPRENEURS | Politique de construction unique

 l’assurance des travaux

LÉGISLATION – ASSURANCE OBLIGATOIRE DES ENTREPRENEURS | Politique de construction unique l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Le 4 mars 2016, le ministre Kris Peeters a publié un communiqué de presse annonçant qu'un compte d'assurance responsabilité obligatoire de 10 ans pour les architectes, entrepreneurs et autres prestataires de services du secteur de la construction serait prochainement soumis au Conseil des ministres. ministres.

Les avis sur l'utilisation de cette assurance sont partagés (cette année).

Fin d'un lobby de presque 10 ans?

L'assurance responsabilité civile professionnelle obligatoire pour les architectes a été introduite en 2007 (auparavant, il s'agissait d'une "simple obligation éthique pour les architectes).

Les ordres des architectes indiquaient qu'il y avait discrimination parce que les entrepreneurs qui, en tant qu'architectes, avaient une responsabilité de 10 ans, n'étaient pas couverts par la même obligation d'assurance et ont donc formé un recours devant la Cour constitutionnelle.

Dans son arrêt du 12 juillet 2007, la Cour constitutionnelle a rejeté la demande d'annulation du règlement relatif à l'architecture. L'obligation d'assurance est liée au changement de régime de responsabilité des architectes qui peuvent exercer leur personnalité juridique avec force depuis juillet 2007. La différence de traitement entre entrepreneurs et architecte était également justifié par le monopole légal de l'architecte.

Le verdict a explicitement mis la balle dans le droit de l'avocat. L'une des principales conséquences pour la Cour constitutionnelle a été:

En tant qu'architectes, le seul groupe professionnel du secteur de la construction est légalement tenu d'assumer ses responsabilités professionnelles, sa responsabilité en matière de solidarité peut être plus risquée que celle d'autres professionnels sans justification objective et raisonnable de cette différence. de revenu. traitement. Toutefois, cette discrimination ne résulte pas de l'obligation de souscrire une assurance en vertu de la loi illégale, mais de la loi non statutaire applicable aux autres "parties énumérées dans l'acte" d'une obligation équivalente de souscrire une assurance. Cela ne peut être résolu que par l'action du législateur.

Les architectes et leurs compagnies d’assurance ont poursuivi leurs travaux sur la mise en place d’une assurance obligatoire pour les entrepreneurs. Après une longue attente, elle semble être entendue (en partie dans la mise en œuvre de la déclaration politique du ministre Peeters de 2014).

Les lignes de force (difficiles) du projet de loi

L'assurance responsabilité obligatoire de dix ans pour les entrepreneurs et les architectes, prévue dans le projet de loi, concerne la robustesse, la stabilité et la densité des corps fermés. Il est limité à la construction résidentielle et aux travaux requis d'un architecte.

Un dédommagement pouvant atteindre 500 000 euros est offert par Exigences en fonction de la valeur du bâtiment. L'assuré a le choix entre une police annuelle et une police annuelle. Projet. Les entrepreneurs et autres prestataires de services peuvent préparer ensemble une politique pour tous les travaux.

Réflexions sur l'addition

Le jour même de la publication du projet de loi, Bouwunie et la Confédération du bâtiment ont répondu par un communiqué de presse conjoint.

Les confédérations de la construction et de la Bouwunie regrettent le choix de l'assurance obligatoire pour les entrepreneurs en tant que solution au problème de la protection des consommateurs. Ils croient que l'assurance obligatoire augmentera le prix de la construction d'une maison que ni les entrepreneurs ni les consommateurs ne veulent. Bouwunie et Confederatie Bouw estiment que les systèmes en tant que garantie ou fonds de garantie peuvent offrir aux consommateurs des alternatives moins chères, ce qui constitue également un problème juridique.

Il a déjà été signalé qu'un entrepreneur peut être moins susceptible d'intervenir en résolvant des problèmes et doit (doit) transmettre l'erreur à l'assureur afin que le client ne soit probablement pas amélioré et plus rapidement.

À suivre …

Le projet de loi n'a pas encore été soumis au Conseil des ministres.

Quelle assurance de rénovation devriez-vous choisir?

Pour vos projets, vous devez contacter un professionnel couvert par une assurance responsabilité civile annuelle afin de souscrire un livret de polices d'assurance. Vous devez, selon cette liste, souscrire un carnet de réclamation pour le code d'assurance pour le code d'assurance. L’article 242-1 du code des assurances l’oblige à faire appel à un promoteur d’assurance dommages. Notre expertise en assurance non-vie est acceptée aussi bien par les particuliers que par les professionnels.
Comment réduire le prix de mon assurance dommages aux biens? Beaucoup de personnes qui souhaitent souscrire un régime d'assurance à problèmes doivent savoir comment les compagnies d'assurance calculent le montant de l'assurance. En fait, beaucoup de gens aimeraient savoir quels critères sont utilisés pour calculer des primes similaires à celles de telle ou telle personne. Voici quelques réponses à ces questions que vous vous posez probablement et que nous espérons vous aider à mieux comprendre le mécanisme qui régit le monde de l’assurance. Pour plus de conseils sur le coût d'une assurance livre problématique, vous pouvez trouver plus de nouvelles sur notre site exclusif.

Bâtiment professionnel, votre assurance civile est de votre responsabilité: Soyez en sécurité grâce aux produits et calculateurs proposés par l'expert!

Assurance d'imperméabilisation décennale
Vous êtes une entreprise d’étanchéité, indépendants ou artisans, couvreurs, bardeaux, façades, joints de trottoirs, plomberie, carrelage, maçonnerie, menuiserie, maître d’ouvrage, bénéficiez de toute l'expérience de notre expert professionnel. L'assurance décennale est un contrat de base conforme à l'obligation légale de l'assurance prévue par la loi n ° 78-12 du 4 janvier 1978 pour la responsabilité annuelle de la construction et des travaux publics. Le contrat vous permet de contrer les conséquences financières des responsabilités que vous engagez dans le cadre de l'exercice de vos ateliers professionnels. C’est une garantie qui prend en compte les caractéristiques propres à votre entreprise, notamment en garantissant les dommages causés par des tiers et l’exploitation de votre responsabilité civile.
Réclamation au titre de la garantie de 10 ans L'assurance de travaux de sinistres doit obligatoirement être radiée par le client pour les travaux de construction ou les gros travaux. La plupart des compagnies d’assurance privées, telles que Maaf, propose ce type de contrat. Il couvre les dommages liés à la garantie de dix ans et permet au client de ne pas attendre le droit de reconnaître la responsabilité de l'entrepreneur. Garantie Vice-cachée de dix ans Trois conditions sont requises pour bénéficier d'un défaut de défaut caché. Cela ne doit pas être clair, cela doit être antérieur à la vente et rendre le bien impropre à son usage. Pour les logements de moins de dix ans, ces erreurs sont couvertes par la garantie de 10 ans. Que couvre la garantie de 10 ans? La garantie de dix ans couvre les dommages qui rendent la structure réparable ainsi que ceux qui la rendent inadaptée à ses objectifs. Et dans les maisons, ceux qui la rendent inhabitable.
Garantie de dix ans et étiquette.
Les dommages au toit seront couverts tant qu’ils affaibliront le joint et seront responsables de l’infiltration d’eau.

L’assurance dommages-ouvrage est une assurance précisement difficile à souscrire pour un particulier. Les assureurs sont filet nombreux, le dossier de engagement est couramment complexe à remplir, les pièces justificatives des fois difficiles à obtenir et le montant de la cotisation est relativement élevé.

Si le montant de votre ambition est trop faible, il existe un risque de ne pas trouver d’assureur acceptant de vous assurer ! En effet, la cotisation minimale exigée en l’assureur est de 1 500 € à 3 000 €, et celle-ci est censée représenter entre 1% et 5% du montant total de l’ouvrage. Cela exclut réellement bien des travaux de construction.


Laisser un commentaire