Le ministère de l'Intérieur met à la disposition du public sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr un outil gratuit de décryptage du ransomware PyLocky.

 assurer ses travaux

Le ministère de l'Intérieur met à la disposition du public sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr un outil gratuit de décryptage du ransomware PyLocky. assurer ses travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Le ministère de l'Intérieur met à la disposition du public sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr un outil gratuit de décryptage du ransomware PyLocky.

PyLocky est un programme malveillant (appelé "virus") de la catégorie des ransomwares
(ou ransomware en anglais). Cela rend les fichiers de la victime inaccessibles en les chiffrant et en revendiquant
une rançon en échange de la clé qui pourrait permettre l'accès pour retrouver l'accès.
PyLocky se propage généralement par courrier électronique et s'éteint lorsque vous ouvrez un courrier électronique.
pièce jointe ou lien capturé.

PyLocky est très actif en Europe et il y a beaucoup de victimes en France aussi bien dans un
professionnels (entreprises, collectivités, associations, professions libérales) en tant qu'individus.
Cet outil est le fruit de la collaboration avec ses services, en particulier la brigade d’enquête sur la fraude.
Technologies de l’information (BEFTI) de la direction régionale de la police de Paris, ce qui pourrait
Recueillir, au cours de ses études, des éléments techniques avec des chercheurs
volontaires en toute sécurité. Ces éléments ont permis à la technologie de l'information et au département système
la sécurité intérieure ST (SI) ², liée à la gendarmerie nationale, pour mettre en œuvre ce programme.
Cet outil permet le décryptage des fichiers cryptés avec la version 1 (fichiers cryptés avec extension
.lockedfile ou .lockymap) et la version 2 (fichiers cryptés avec l'extension .locky) de PyLocky. Il nécessite
un ordinateur avec le système d'exploitation Microsoft Windows 7 ou supérieur et l'environnement
environnement d'exécution Java Runtime JRE version 8.
Ce programme est fourni gratuitement "en l’état", sans assistance ni garantie, expresse ou implicite. la
Les auteurs ne pourront en aucun cas être tenus responsables des dommages pouvant survenir
utilisation de cet outil. Des déclarations de PyLocky peuvent avoir été faites et pourraient faire
cet outil ne fonctionne pas.

Notez que le décryptage des fichiers ne décontamine pas la machine infectée par le ransomware.
Pour comprendre les attaques de ransomware, prenez des mesures pour les protéger
Les mesures à prendre pour les rencontrer lorsque vous êtes une victime, contactez la fiche-réflexe de l'unité
assistance nationale aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr.

Pour afficher ou télécharger la documentation utilisateur du programme de décryptage PyLocky,
cliquez ici

Pour télécharger le programme de décryptage PyLocky versions 1 et 2 et sa documentation, cliquez ici.

D'autres outils de décryptage de ransomware sont disponibles sur le site.
Nomoreransom.org. Cette plate-forme est une initiative issue de la coopération avec la police européenne,
Europol et des entreprises privées spécialisées dans la cybersécurité.

Si votre assureur considère que l’aide desquelles vous bénéficiez est davantage d’ordre contractuel, cela se complique. Dès lors que l’un des bénévoles se blesse, il n’a pas à prouver votre responsabilité, vous êtes ipso facto déclaré responsable. Ici, la responsabilité civile est insuffisante, sauf dans l’hypothèse ou elle prévoit ce cas explicitement, et l’affaire se termine bien souvent or tribunal… Donc, soyez vigilant au pressant de signer votre contrat d’assurance !


Laisser un commentaire