La prochaine fois, au moins le rendre plus discret

 assurer sa construction

La prochaine fois, au moins le rendre plus discret assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Présent à Las Vegas à l'occasion de la Summer League, Adam Silver a abordé la guerre de la paranoïa en rencontrant tous ces joueurs des équipes en compétition demandant aux premiers rangs de discuter. Le commissaire prévient qu'il resserrera les règles pour mettre fin à la manipulation.

Tampographie quoi? La manipulation est lorsque LeBron blâme Anthony Davis dans un restaurant de Los Angeles en milieu de saison pour "parler" entre les assistants. Cette année, plusieurs grands joueurs de la Grande Ligue ont été pris dans le sac et ont planifié la comète avant même le début des séries. Une situation difficile pour la NBA pour rééquilibrer le débat en interdisant formellement à tout joueur ou franchise de se contacter pendant la saison pour se préparer à de futurs mouvements lors de l’ouverture de l’Agence Libre. Bien sûr, Tonton Adam ne peut être nulle part et personne ne peut venir voir ce que Kyrie a raconté à KD au téléphone lorsque l'aile a été endommagée au milieu des séries éliminatoires. La mise au point de tous les joueurs de la Ligue ne fonctionne pas, et le chauve doit encore travailler à une amélioration pour que cette règle soit respectée. Mais alors que les petits marchés se rassurent, le patron a annoncé une règle plus sévère sans rencontrer tous les propriétaires de NBA à Las Vegas, dans des commentaires rapportés par Tim Bontemps deESPN.

"Nous avons encore beaucoup de travail à faire à propos de la Free Agency. Comme je l'ai dit, c'est toujours le même principe de justice. Je pense que c'est ce que les franchisés veulent savoir. […] Mon travail consiste à appliquer un certain nombre de règles à toutes les équipes et que cela soit clair pour tout le monde. Pour l'instant nous n'y sommes pas encore. Cela affecte l'intégrité de la ligue si nous entendons que les équipes ne respectent pas totalement les règles et ne s'en cachent même pas. Je pense que nous devrions retravailler ces règles pour les adapter aux équipes et garantir des conditions de jeu équitables avec une solution identique pour tous. "

Il est clair que le projet est énorme si nous nous basons uniquement sur la toute nouvelle agence libre, où de nombreuses offres ont été annoncées bien avant l’ouverture officielle des négociations entre les franchisés et les agents libres. Kevin Durant a même permis à tout le monde de se livrer à Instagram, et ce n’est pas la seule chose pour laquelle Adrian Wojnarowski et Shams Charania ont déjà commencé à envoyer des bombes presque ou presque, presque 24 heures avant la date du 30 juin à 20h. Les explosifs de samedi dernier ont permis à Paul George et aux Kawhi Leonards de rejoindre Clippers, et nous n’aimions pas que ce type de publicité soit de plus en plus rare, les joueurs donnant leur prochaine destination en public bien avant la fin de cette période sacrée. tous les ans début juillet. En outre, Adam a également demandé aux joueurs d'arrêter de demander publiquement leur transfert, comme ce fut le cas pour AD à La Nouvelle-Orléans ou PG, qui a annoncé sa volonté de se rendre à Thunder il y a plus d'une semaine. En fait, cela peut parfois avoir des conséquences directes pour le reste de la saison, comme nous l’avons vu en Louisiane, où les pélicans ont commencé à réfléchir après la date limite des transactions pour commencer à se reconstruire sans mettre en péril leur devise principale. L'été n'est pas mauvais. En bref, il est demandé à chacun de respecter son contrat et l’ABC au lieu de faire exactement ce qu’il est maintenant.

Nous n'échangeons pas de cartes Panini dans la cour de récréation et chaque discussion a des conséquences pour le reste de la ligue et, par conséquent, pour le produit que la NBA vend aux diffuseurs et aux sponsors. Ce serait dommage de se faire virer pour tenter d'échanger tous ses doubles contre une brillante carte, non?

Source du texte: ESPN

En cas de sinistre a l’intérieur du cadre d’une construction ainsi qu’à de gros travaux, l’assurance dommages-ouvrage (ou conviction construction) donne l’occasion de procéder aux dédommagements et/ou aux réparations faisant l’objet d’une garantie décennale, et ce sans attendre qu’une décision de franchise statue sur les responsabilités de tout partie.

Après une expertise, l’assureur pré-financera les travaux à effectuer pour une remise en état des lieux.

Pour rappel, la garantie décennale exige que le constructeur répare dommages compromettant la solidité et ses éléments d’équipement indissociables touchant à la structure même de l’ouvrage ainsi qu’à qui rendent le logement impropre à sa destination. Cette garantie vous protège pendant 10 années qui suivent la fin des travaux.


Laisser un commentaire