La garantie décennale: quand est-ce obligatoire?

 assurer sa construction

La garantie décennale: quand est-ce obligatoire? assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Une fois les chantiers terminés, le personnel de construction n'est pas complètement libéré! En fait, jusqu'à 10 ans après la fin d'un chantier de construction, des professeurs de construction sont nécessaires garantie de dix ans. Cette garantie permet au client d’être indemnisé lorsque des dommages se produisent pendant la construction.

Pour se protéger, le professionnel doit souscrire une décennie d'assurance (ou de sécurité du bâtiment) lui permettant d'indemniser ses clients s'ils mettent leur responsabilité professionnelle. Legal start explique le fonctionnement de la garantie de dix ans.

garantie de dix ans

La garantie décennale: quelle définition?

la garantie de dix ans est l'un assurance professionnelle qui garantit l'indemnisation du client pour les dommages survenus après la fin d'une chantier immobilier. la client, aussi appelé "propriétaire du projet"C’est la personne pour le compte de laquelle le travail est effectué. C’est généralement le futur propriétaire.

Le reste de la responsabilité annuelle consiste à permettre au client d’être indemnisé sans devoir attendre la décision du tribunal.

Comme son nom l'indique, la garantie de 10 ans s'applique 10 ans à partir de la fin des travaux. La fin officielle du travail est formée par la signature de l'acte par lequel le client accepte le travail sans réserve.

la Dix ans de responsabilité s’applique à tous les professionnels qui ont la qualité de constructeur. Ainsi, ils peuvent engager leurs responsabilités professionnelles grâce à la garantie de dix ans des professionnels exerçant des activités de:

  • Conseil et étude: architecte, promoteur immobilier, bureau d’études, ingénieur conseil, etc.
  • Gros œuvre: gros oeuvre, murs, menuiserie, couvreur, zinguerie, etc.
  • Fermeture et montage: plombier, électricien, menuisier, etc.

N'hésitez pas à consulter nos fiches dédiées pour en savoir plus sur l'obligation de vous abonner à un décennie d'assurance en construction.

attention: Pour couvrir la garantie de dix ans, les professionnels concernés doivent être indispensables s'abonner sur un assurance responsabilité civile annuelle (RCD) avant le début des travaux. Ceci est important car, si le travail commence avant les décennies d’assurance est attribué, il ne s’applique pas. En cas de dommage, ils sont responsables du fabricant.

Avant de souscrire, le professionnel doit donc s'assurer que l'assurance s'applique à la zone géographique où se trouve l'œuvre.

En parallèle, le client doit s'abonner l'assurance des biens. Cette assurance lui permet de financer la réparation de dommages enoù il devrait impliquer la garantie de dix ans.

Garantie de dix ans, obligatoire pour quel travail?

La garantie de dix ans est obligatoire pour tous les constructeurs impliqués dans de grandes structures. Ceci s’applique également aux équipements lorsque leurs défauts rendent toute la construction inhabitable ou impropre à l'usage destiné à lui.

La garantie de dix ans est cruciale, qu'il s'agisse de travaux de construction pour un nouveau bâtiment ou d'un bâtiment existant. Ceci s'applique également aux œuvres qui n'affectent qu'une partie du travail.

attention: Lorsque la garantie de 10 ans est obligatoire, le professionnel doit fournir à son client les informations nécessaires preuve de contrat d'assurance pour responsabilité décennale (RCD) il a dessiné avant début du travail.

En outre, qu’il s’agisse d’une assurance auto-entrepreneuriale de dix ans, d’une assurance artisanale de dix ans ou de tout autre fabricant, le professionnel doit mentionner ses devis et factures:

  • L'assurance souscrite,
  • Coordonnées de la compagnie d'assurance,
  • La zone géographique couverte par l'assurance.

Il doit Connectez également la preuve d'assurance annuelle à chacun de ses devis et factures.

Que couvre la garantie de 10 ans?

La garantie de dix ans couvre deux types de dommages liés à la construction:

  • Ceux qui affectent solidité construction (fissures, fondations, etc.);
  • Ceux qui font la construction impropre à son usage (cadres, toit, etc.).

À nOter: En cas de revente du bâtiment, les acheteurs successifs peuvent bénéficier de la garantie de dix ans tant qu'elle n'est pas expirée. ainsi, Si le fixe est vendu dans les 10 ans de sa construction, la garantie de dix ans doit être mentionnée. lié au contrat de vente. Cela permet à l'acheteur d'agir en cas de sinistre.

Quel est le prix de l'assurance annuelle?

Il est difficile de quantifier le prix de l’assurance annuelle car le volume varie selon les organismes d’assurance, mais aussi selon la profession, le chiffre d’affaires du professionnel abonné à la et la zone géographique couverte.

Le prix annuel de l’assurance est généralement compris entre 650 et 2 500 € par an. entrepreneur. Pour une entreprise, la fourchette de prix est comprise entre 7 000 et 20 000 €.

Avant de souscrire un contrat d’assurance, n’oubliez pas de demander un devis d’assurance annuel à diverses sociétés d’assurance afin de comparer les prix et les avantages.

Si tu le veux devenir un entrepreneur indépendant dans le bâtiment, n’hésitez pas à consulter nos fiches pour connaître tous les métiers disponibles avec ce statut.

Mise à jour le: 05/04/2019

Rédaction: Faustine Nègre, diplômée de l'Université Panthéon-Sorbonne à Paris. Sous la direction de Pierre Aïdan, médecin légiste et candidat de Harvard.

L’article L. 242-1 du Code des assurances précise que « Toute être humain ou morale qui, agissant en qualité de propriétaire de l’ouvrage, de vendeur ou de mandataire du propriétaire de l’ouvrage, fait réaliser des travaux de construction, souscrire avant l’ouverture du chantier, pour son compte ou pour celui des détenteurs successifs, une fermeté garantissant, en dehors de terminé recherche des responsabilités, le paiement de la totalité des travaux de réparation des dommages de la nature de ceux desquelles sont responsables les constructeurs d’or perception de l’article 1792-1, les fabricants et importateurs ainsi qu’à le contrôleur technique sur le fondement de l’article 1792 du Code civil ».


Laisser un commentaire