La campagne de médecin du monde censurée?

La campagne publicitaire de médecin du monde, a t’elle été boudé ou même censurée par les régies publicitaires et médias?
C’est ce que pense les Inrocks dans son article et enquête portant sur la non diffusion de la campagne publicitaire de médecin du monde sur les prix “révoltants” des médicaments contre le cancer.
Plusieurs cancérologues avait déjà alerté la classe public sur ses prix élevés il y a quelques semaines et le gouvernement avait lancé une enquête.

Que disait la campagne de médecin du monde?

La campagne publicitaire qui devait être diffusée à grande échelle dès ce lundi 13 juin dans les médias mettant en avant le prix de médicaments comme ceux contre l’hépatite C, la leucémie… Avec des slogans chocs :
“Une leucémie c’est en moyenne 20 000% de marge brute” ou “Bien placé un cancer peut rapporter jusqu’à 120 000 Euros”

Les laboratoires pharmaceutiques derrières la censure?

Une nouvelle fois le lobby des labos pharmaceutiques est pointé du doigt, surtout avec le message envoyé à tous les publicitaires par la l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité )
«Nous attirons tout particulièrement votre attention sur le risque de réactions négatives que pourrait susciter l’axe de communication choisi, de la part des représentants de l’industrie pharmaceutique. En effet les entreprises ainsi mises en causes pourraient estimer qu’une telle campagne porte atteinte à leur image et leur cause un grave préjudice et décider d’agir en ce sens.»

Quant à médecin du monde il souhaite que: « L’État doit réinvestir son rôle de régulateur pour fixer la norme. » L’ONG a d’ailleurs mis une pétition en ligne qui sera adressé à la ministre de la santé Marisol Touraine.

Une nouvelle fois on ne peut que déplorer qu’un tel agissement aille à l’encontre du bon sens  et de la santé des patients.
Mais aussi des comptes de la sécurité sociale car la plupart de ces traitements sont pris en charge à 100%.

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *