Importance de la maintenance préventive | Le pays de chez nous

 l’assurance des travaux

Importance de la maintenance préventive | Le pays de chez nous l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Il n’est pas rare que les agriculteurs négligent leur parc de machines et s’adressent au garage pour des secours coûteux. Mais un simple entretien préventif en début et en fin de saison pourrait permettre aux agriculteurs d'économiser des milliers de dollars en réparations.

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Le mot le dit. Préventif consiste à prévenir les risques de casse et à contrôler l'usure précoce d'une machine. La conduite des entretiens permet de découvrir les petits problèmes de leur résolution avant la saison, évitant ainsi l’arrêt des opérations et les pertes de temps et surtout d’argent.

Que contrôler?

Tout d’abord, faites fonctionner votre machine, qu’il s’agisse d’un tracteur ou d’une presse à foin, et faites attention aux sons qu’elle produit.

Vérifiez les ceintures. Sont-ils fissurés ou usés? Est-ce qu'ils commencent à se balancer? Vérifiez également vos huiles et filtres. Combien d'heures seront-ils effectués? L'idée est de savoir s'il faut changer l'huile avant la saison. Le contrôle de l'huile permet de déterminer si elle est contaminée ou s'il y a des fuites ou d'autres formes de pente. C'est beaucoup moins cher de changer de sceau que de changer de pièces. Et ajoutez un peu d'huile!

Pour les appareils de levage, vous devez également vérifier les boîtes de vitesses (boîtes de vitesses). Les agriculteurs changent souvent l'huile de la table de coupe tous les ans, mais ne la remuent pas dans la boîte de vitesses. cependant boîte de vitesse tourne aussi vite que la table. Nous devons donc faire très attention. Combien de fois ai-je vu équipement qui n'avaient même pas tant de dents qu'ils étaient usés.

Un rapport qui a fait plus que son temps.

un équipement qui a fait plus que son temps

J'insiste également sur ce point très important: n'attendez pas de faire vos réparations et ne vous attendez pas à la prochaine saison. C'est le pire! Je vois beaucoup d’agriculteurs faire une pause à l’automne et décider de la laisser ainsi, car la saison est terminée. Ainsi, lorsque le printemps arrive et que les premières sections de jardin sont construites, ils appellent le garage car la machine est en panne. Nous devons réparer rapidement. C'est urgent! Soyez prêt et faites-le hors saison avant l'entreposage hivernal.

Avis d'experts

Voici comment je peux me permettre de payer tous les agriculteurs: Établissez un plan d’entretien et rangez l’entretien de votre voiture ou de votre machine. De plus, chaque manuel d'utilisation contient un schéma de maintenance pour chaque machine en votre possession. Dans le garage, je vois des agriculteurs arriver avec un cahier au Canada, où ils ont écrit la date de la dernière vidange d'huile, du dernier entretien ou de la dernière réparation. C'est une excellente initiative qui permet également d'éviter les inscriptions.

Les erreurs les plus courantes

En près de 14 ans d'expérience, j'ai remarqué trois erreurs que nous constatons trop souvent. Le premier est le manque de graisse. Il est important de lubrifier les différents composants d’une machine qui en a besoin. La graisse réduit le frottement d'une pièce par rapport à une autre et contribue grandement au meilleur fonctionnement de la machine en plus de prolonger sa durée de vie. Les essieux avant des tracteurs 4 x 4, le virage central et les virages latéraux, trop souvent oubliés, génèrent des réparations trop fréquentes et particulièrement coûteuses.

Deuxièmement, j'ai remarqué les changements d'huile, qui ne sont pas assez fréquents. L'huile nettoie, lubrifie, inhibe la corrosion et bien plus encore. En outre, le contrôle de l'huile peut empêcher les fuites et voir s'il est contaminé, ce qui peut dans de nombreux cas causer des dommages à la sécurité.

Le troisième point est tout aussi important que les deux premiers. Évitez toute usure extrême des pièces. N'attendez pas la dernière minute pour changer de pièce et pensez à économiser de l'argent plutôt que d'en acheter un nouveau. Un morceau brisé semble mauvais et finit par briser les autres. Résultat: nous collectons avec beaucoup de choses à changer, et cela coûte beaucoup plus cher que prévu. Un exemple? Les couteaux de presse. Certains agriculteurs les utiliseront pour la jambe, au point que le couteau ne fonctionne plus, ce qui accélérera l'usure des autres pièces, ce qui augmentera le coût des réparations.

Voulez-vous en savoir plus? Visitez la page Facebook des prévisions agricoles ou visitez YouTube pour voir nos capsules.

Audrey Lambert, collaboration spéciale.
L'interview de Guillaume Cloutier.

Les professionnels, personnes morale et pourquoi pas physiques, risquent des calamité pénales aller jusqu’à 75 000 € d’amende et 6 mois d’emprisonnement en cas d’absence de engagement d’un contrat dommages-ouvrage.
Ces fléau ne concernent pas les individus morales exemptées de l’obligation d’assurance DO : les personnes morale de droit public, celles assurant la maîtrise d’ouvrage a l’intérieur du cadre d’un contrat de alliance avec l’État mais également individus éthique de droit privé desquelles l’importance économique donne l’occasion d’assumer elles-mêmes le préfinancement de la réparation des dommages.


Laisser un commentaire