Hauts-de-France. Après l'effondrement de deux balcons, les habitants condamnent une exécution médiocre

 Dommage ouvrage

Hauts-de-France. Après l'effondrement de deux balcons, les habitants condamnent une exécution médiocre Dommage ouvrage

Evaluez votre protection Gratuitement :

Les pompiers ont inspecté 49 maisons après l'effondrement de deux balcons | DAVID ADEMAS / ARCHIVES OUEST-FRANCE

  • Les pompiers ont inspecté les 49 unités après l'effondrement de deux balcons de la résidence

    Les pompiers ont inspecté 49 maisons après l'effondrement de deux balcons | DAVID ADEMAS / ARCHIVES OUEST-FRANCE

Les pompiers ont inspecté 49 maisons après l'effondrement de deux balcons | DAVID ADEMAS / ARCHIVES OUEST-FRANCE


Ouest de la France


Envoyé

Deux balcons d'une résidence de Courchelettes au nord se sont effondrés le jeudi 25 juillet, atterrissant sur la terrasse d'un autre locataire. Si aucune victime ne doit se plaindre, les résidents manifestent leur mécontentement vis-à-vis du développeur et condamnent le dysfonctionnement.

"Je pensais que c'était mon climatiseur qui avait explosé". Jeudi 25 juillet, Évelyne Obled, résidente d'une résidence de Courchelettes (nord) dans son salon lorsqu'elle entend un bruit fort vers 14 heures. 21h15, rapports La voix du nord.

Deux balcons atterrissent sur la terrasse d'un résident

Plus grave qu'un problème de climatisation, l'occupant se rend compte que les balcons des premier et deuxième étages viennent de s'effondrer et atterrissent sur le patio. «Je me suis coupé les jambes. Il y avait probablement un effet domino. L'effondrement du balcon au deuxième étage a entraîné l'effondrement d'un des premiers ».

Le jour de la canicule forcée, Évelyne est restée à l'intérieur lorsque l'événement s'est produit. "Nous avons joué un peu sur la terrasse avec mes deux petits-enfants, mais nous sommes revenus à 10h car il faisait déjà très chaud"elle comprend La voix du nord. Heureusement, il n'y a aucune victime à déplorer la terrasse et les deux balcons sont déserts.

"Il y avait beaucoup de poussière"répond un autre résident qui pensait que quelqu'un était tombé sur le toit. Le locataire au deuxième étage était en vacances.

Par précaution, l'accès aux balcons est interdit

Après l'effondrement, les autorités et les pompiers se sont rendus sur le site pour inspecter les 49 unités.

Pour assurer la sécurité des résidents, Nicolas Dreumont, le responsable du conseil, a demandé aux résidents de ne pas utiliser les balcons, les terrasses et les jardins. Il a également commandé une expertise en assurance de biens et d’assurances accidents.

Des mesures de protection devaient être mises en place lundi afin d'éviter que les occupants des deux appartements concernés ne tombent en vacance.

"Beaucoup sont absents des appartements"

Pour les occupants du bâtiment, les températures élevées peuvent être une réponse à l’effondrement des balcons, mais ce n’est peut-être pas la seule explication. Les résidents soulignent la présence de nombreuses carences dans le bâtiment construit en 2013-2014, tout comme Francis Cliquet, président du conseil de l'association des résidences.

«Pour des raisons financières, ils n'ont pas abandonné les assiettes. Il y a beaucoup de lacunes dans les appartements "regrette celui qui prétend avoir entendu des crépitements sur le balcon juste au-dessus de son appartement.

Partager cet article

Hauts-de-France. Après l'effondrement de deux balcons, les habitants condamnent une exécution médiocreOuest-France.fr

La première chose à provoquer est de vérifier que vous êtes couvert en cas de dommage causé à un tiers :

demandez à votre assureur si votre sang-froid responsabilité civile vous couvre aussi a l’intérieur du cadre de l’autoconstruction ;
dans l’hypothèse ou ce n’est pas le cas, il est urgent de provoquer adapter votre contrat.
Vous devez notamment vouloir dire protéger personnes qui travaillent de façon femme ainsi qu’à ponctuelle sur le chantier avec vous :
si ce sont des bénévoles : dans l’hypothèse ou l’un d’eux se blesse, elles seront couverts, dès que votre responsabilité est engagée ;
si elles sont rémunérées d’une façon et pourquoi pas d’une autre : en de problème, vous êtes immédiatement jugé responsable mais n’êtes en revanche pas couvert chez votre responsabilité civile.


Laisser un commentaire