Handicap: S.Neuville sur LCI

Ce Vendredi matin dans l’émission “ça nous concerne” sur Lci, Ségolène Neuville secrétaire d’état chargée du handicap, Olivia Cattan auteure et maman d’un enfant autiste, Danièle Dirambeau responsable du site jaccede.com et Jacque Zeitoun vice président de l’APF, ont débattu sur le thème “Quelle place pour les handicapés dans notre société ?”.

Dans un premier temps la secrétaire d’état a commencé en essayant de défendre son bilan et les annonces faites récemment par le président Hollande, rapidement rétorqué par Olivia Cattan qui lui répond “que le président a attendu 4ans et fait des annonces politiciennes”.

1er sujet du débat, la scolarisation des enfants atteint de handicap.

Le sujet c’est avéré particulièrement tendu, Ségolène Neuville défendant ces bons chiffres avec “une augmentation de 33% des enfants en situation de handicap qui sont désormais suivi et scolarisé dans de bonnes conditions”.
La secrétaire d’état enchainant sur les futurs postes d’AVS qui vont se transformer en poste d’AESH avec des contrats en CDI  et une meilleure formation.

Olivia Cattan lui répondant farouchement que ce chiffre ne reflète pas la réalité et que la scolarisation des enfants autiste est toujours aussi difficile .
Puis continuant sur les AVS “qui sont payé à coup de lance pierre” et “que trop d’élèves se retrouvent sans AVS” et que ce métier tel qu’il est fait ne créé pas de vocation.
Mais aussi que seulement 20 000 enfants autiste sont scolarisé et qu’il ne se passe rien car le gouvernement enchaine les “mesurettes” depuis 4ans.

Quant au représentant de L’APF il a demandé une meilleure formation des enseignants sur les sujets du handicap et son accompagnement.

L’accessibilité toujours pointé du doigt

L’accessibilité des bâtiments qui est une lutte  pour les associations, à été également abordé.
Madame Neuville a reconnu les retards dans les travaux d’accessibilité, que désormais il y aura une surveillance sur le respect des dates et que les propriétaires de bâtiments qui n’ont pas déposé encore de dossiers se verront sanctionné.
“Les communes qui réaliseront les travaux d’accessibilité cette année se verront remettre une subvention” a annoncé la secrétaire d’état.

Monsieur Zeitoun de l’APF à répondu “qu’aucun contrôle n’est fait sur les réalisations ou non des normes d’accessibilité “et a exigé que cela soit fait.
Mais aussi que les travaux réalisé ne sont pas un coût mais un investissement, dans le tourisme il peut y avoir 15% de touristes en plus si les normes sont réalisé et d’avoir une vision à plus long terme.

Daniel Diranbeau quant à lui dénonce le trop peu de ville qui sont accessible ou avec des problèmes.
Il a également présenté son site internet et son appli, jaccede.com qui a pour but de référencer tous les lieux accessibles.

Le Travail des personnes handicapées a été l’autre sujet de cette émission.

Ségolène Neuville a admis que les personnes handicapées avait énormément de mal à trouver du travail.
Que depuis peu la fonction publique compte 5% de ses salariés en situation de handicap et que dans le privé ces chiffres sont quasi les mêmes.
L’APF a salué le nouveau mode d’accompagnement des personnes en handicap dans les entreprises, mais souhaite que les personnes handicapées travaillant dans une entreprise aient droit à plus d’heures de formations et que les entreprises soient sensibilisé aux problèmes du handicap et s’inquiètent de la réforme de la médecine du travail qui risque de créer un mauvais suivi.

Force est de constater que Ségolène Neuville était à l’écoute de ses interlocuteur lors de cette émissions, avec une bonne connaissance des dossiers mais a souvent eu recourt à trop de statistiques et à défendu le bilan de sa majorité sur le handicap qui est loin d’être irréprochable.

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *