Handicap: Le combat de Julien Hugelé

Le combat de Julien Hugelé, professeur de physique-chimie dans le lycée Blaise Pascal à Brie-Comte-Robert, qui souhaite depuis plusieurs années un aménagement de son poste de travail afin de pouvoir exercer au mieux son métier de professeur.

Car ce professeur atteint d’un handicap se trouve en fauteuil roulant depuis un accident de moto. Il travaille 9h par semaine, mais souhaiterai travailler 9h de plus en vidéo via une plateforme d’éducation numérique afin d’exercer son métier le plus normalement possible. Il a finalement obtenu ces heures supplémentaires, sauf que se sont des heures d’enseignement dans sa classe et non via la plateforme vidéo comme il le demandait, ce qui lui occasionne beaucoup de fatigue et lui crée d’autres problèmes, comme des escarres à force d’être assis sur son fauteuil. Il doit faire bien plus de séances de kiné qu’auparavant et le trajet maison-lycée l’épuise.

Mais jusqu’à présent il s’est opposé à un non catégorique du rectorat de Créteil qui ne souhaite pas lui donné cet aménagement, se cachant derrière un texte de loi. Il doit d’ailleurs se battre à chaque rentrée pour son aménagement de poste.
Mr Hugelé compte faire respecter le texte de loi de 2005 sur l’égalité des chances et en appel à la ministre de l’éducation national, mais ses courriers sont resté sans réponse jusqu’à présent.
Dans son combat il peut compter sur ses collègues qui le soutiennent depuis la première heure de son combat, mais également sur le soutien de ses élèves.
En janvier dernier une grève d’une journée avait été lancé pour le soutenir et mettre en lumière son combat.

En espérant que ce professeur aura gain de cause le plus vite possible, afin de lui permettre de concilier son métier et son handicap, mais cela montre également le combat des personnes qui souffrent de handicap.

Une pétition est disponible en ligne, pour le soutenir.

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *