Festival RéciDives: "Soon", un spectacle sensible qui donne du matériel aux (petits) jeunes et vieux

 l’assurance des travaux

Festival RéciDives: "Soon", un spectacle sensible qui donne du matériel aux (petits) jeunes et vieux l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Festival RéciDives:

Festival RéciDives: "Soon", un spectacle sensible qui donne du matériel aux jeunes et moins jeunes

Découvert merci Festival ReciDives 2019, bientôt de la compagnie Le Vent des Forges est un spectacle de marionnettes à regarder à partir de 2 ans, tissant son histoire sur le thème de la séparation. Le traitement se fait par un biais très poétique, basé sur la manipulation et le traitement de l'argile brute. Une aventure douce et rêveuse avec un visuel exceptionnel. Extrêmement conseillé, de tous les âges.

Bienvenue dans un monde magique …

Dès le début, lorsque vous entrez dans la salle de spectacle, l'attention portée à l'atmosphère et à chaque public est évidente. Au milieu de la salle, une sorte de yourte a été construite pour placer le public et chaque spectateur est assisté individuellement par les interprètes qui accueillent et placent le meilleur confort.

L'environnement calme immédiatement autant qu'il désoriente. Les matières premières – bois, tissus, draperies – se préparent à une esthétique de la bande, ce qui ne signifie nullement une renonciation essentielle: ni à la qualité ni à la chaleur.

La scène est simple mais impose immédiatement son raffinement visuel. Sur les piédestaux, le patio et le jardin, différentes sphères d’argile sont placées, mises en valeur par un bel éclairage. Au milieu de la colline, une table manipulatrice d'éléments en mouvement se sépare de l'ombre.

De ce cocon invitant, il est certain que les spectateurs pourront traverser leur spectacle.

Profiter du matériel

La force de la société Vent des Forges, implantée près de Rennes depuis 2006, réside dans la plasturgie à base d’argile. Une rencontre entre un céramiste et une actrice a donné naissance à ce très beau et très rare "théâtre de location d'argile manipulé", qui admire le spectacle.

Symboliquement, le camp rappelle l’origine, la Genèse, le pouvoir de modeler et de créer, qui est cohérent avec le pouvoir d’imaginer et de rêver. Le matériau utilise également des souvenirs tactiles et des jeux pour enfants, avec le plaisir de poser les mains dans le sol et de malaxer à votre guise.

Sur scène, la dramaturgie bénéficie d’un soutien incroyable. Avec sa plasticité, il permet la création et la destruction d'images, leur transformation brutale ou progressive, où il ressemble à son cousin au théâtre. Avec sa simplicité, il permet un décapage et – paradoxalement? – Une aisance dans la manifestation des personnages qui obtiennent enfin la clarté quand ils reviennent à l'essentiel: des yeux, une bouche, c'est tout ce qu'il faut pour vivre un monde …

Voici des personnages adultes ou des enfants, comme des créatures imaginaires, nés d'une simple chaîne de billes, éventuellement ornés d'accessoires très simples (lunettes, chapeau …) ou de petites sources de lumière. Les enfants présents dans l'audience n'ont jamais la moindre hésitation à savoir qui ou quoi est représenté.

"Jeune foule" ne rime pas avec "mauvaise qualité"!

Le thème choisi, la séparation, raconte l'histoire de Soon, un petit garçon qui se retrouve coupé de ses parents et qui le laisse pour la première fois dans une nounou … Le traitement est doux et poétique: des scènes de dialogues réalistes avec des adultes sont étonnantes voyager, rencontrer des personnages imaginaires ou monstres.

Le rythme a une grande place dans l’interprétation: le rythme des mouvements des deux manipulateurs repose sur leurs fèces à roulettes, le rythme du même cas, que ce soit les froids de l’argile crue ou le modèle des figures, le rythme des les chansons et onomatopées musicales qui prendront la parole.

La manipulation est précise, vive, fluide. Les doigts des deux interprètes sentent immédiatement des signes sensibles dans le sol brut, les mains peuvent servir de corps aux personnages enfantins ou prêté aux personnages adultes pour renforcer leur expressivité. Les voix sont parfaitement disposées, avec une clarté de la diction et une précision d'interprétation qui est un régal.

L'écriture visuelle de haute qualité est complétée par un éclairage d'amélioration visuelle, ce qui facilite le relâchement du regard entre les deux manipulateurs afin de se concentrer sur les faces de l'argile.

bientôt La preuve est excellente s’il est toujours nécessaire qu’un spectacle conçu pour tous les âges (y compris le jeune public) ne rime pas avec l’amateurisme, le manque d’ambition artistique ou le retrait de toute œuvre dramaturgique.

C'est un très beau spectacle, très sensible, parfaitement réalisé que la compagnie Le Vent des Forges a réussi à assembler. Il serait extrêmement regrettable de ne pas exploiter si l'occasion se présente!

DISTRIBUTION

Création & Orientation: Odile L 'Hermitte
Scénographie & Argile: Marie Tuffin
Jeux: Christine Defay & Odile Hermit
Création facile: Nicolas Joubaud
Spectacle Régie: Antoine Jamet & Jordan Fache
Diffusion: Anaïs Briand

Visuel: © Luc Simonneau

Dans la définition originelle de la loi du 4 janvier 1978, l’assurance dommages-ouvrage doit être souscrite parmi toutes les personnes, corporel ainsi qu’à morales, faisant exécuter des travaux de bâtiment (sauf l’État et les personnes morales de droit public). Cela concerne ainsi autant les sociétés que les particuliers maîtres d’ouvrage. Cette définition a quelque nuage évolué depuis 1978, dépourvu toutefois bouleverser son périmètre.


Laisser un commentaire