DOMMAGES DE TRAVAIL VEFA | DOMMAGES

 assurer ses travaux

DOMMAGES DE TRAVAIL VEFA | DOMMAGES assurer ses travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Opération de la vente dans la future résiliation

VEFA, en abrégé, constitue un type de contrat consistant à vendre un bien immobilier non encore construit. Généralement, le promoteur effectue une vente sur plans.

Le Code civil définit les ventes dans l'état d'achèvement futur comme un contrat liant un vendeur à un acquéreur, aux termes duquel la propriété du terrain et celle des travaux existants sont immédiatement transférées à l'acheteur. L'acheteur ne devient pas par la suite propriétaire du livre lors de sa construction. En tant que tel, l’acheteur paie en plusieurs fois, chaque paiement correspondant à une étape du travail.

Dans le cadre d'un VEFA, le vendeur assume le rôle de propriétaire jusqu'à la réception des travaux.

Le contrat entre l'acheteur et le promoteur immobilier doit spécifier certaines informations. Premièrement, les informations sur les parties doivent être incluses. Des informations sur le vendeur et l'acheteur doivent être fournies. En outre, le contrat doit communiquer des informations sur les maisons vendues. Par conséquent, l'adresse du logement, la description détaillée du logement et de ses équipements et annexes, la description des matériaux utilisés pour sa construction et la situation du logement dans le bâtiment ou le complexe doivent être spécifiées. Quant à la description de l'habitation, elle doit indiquer la surface, le nombre de pièces, la qualité, la description des éléments de l'équipement, la description des éléments collectifs …

Enfin, le contrat doit préciser les conditions de vente. Il doit ensuite contenir le prix de vente estimé et les conditions de tout audit, la date de la fin de la vente, les emprunts contractés pour le financement, le moment de l'exécution des travaux et la date de livraison des travaux.

Le promoteur immobilier ou le vendeur est propriétaire du projet immobilier de VEFA. En tant que tel, il est obligé de souscrire une assurance non-vie VEFA afin de protéger les acheteurs de son programme.

L’assurance dommages-ouvrage est à souscrire par radicaux travaux de construction, cependant aussi en de travaux de rénovation dans l’hypothèse ou ceux-là mettent en cause la solidité de la fabrication ainsi qu’à risquent de la renvoyer inhabitable.

Cette espoir est vocation à protéger l’assuré près désordres qui peuvent survenir, et le mettre en conflit avec le constructeur ou bien l’entreprise de rénovation. Dans ce cas, une double sûreté se met en jeu : la garantie « aisance dommages-ouvrage » permet à l’assureur de dédommager son assuré sans recherche de responsabilité de tel et pourquoi pas tel intervenant. L’assuré est ainsi très vivement indemnisé. Et l’assureur « dommages ouvrage » cherche ensuite à se produire rembourser proche l’assureur responsabilité décennale du constructeur. Et cela prend en général plusieurs années.


Laisser un commentaire