comparaison des meilleures lampes de lecture 8 "du moment

 assurer sa rénovation

comparaison des meilleures lampes de lecture 8 "du moment assurer sa rénovation

Evaluez votre protection Gratuitement :

2018 a été une bonne année pour les lecteurs numériques. Deux modèles en particulier ont retenu notre attention: Kobo Forma et TEA InkPad 3. Ces liseuses de 8 "présentent de nombreux avantages, mais aussi des erreurs qui en écarteront certaines. Nous avons donc décidé de les comparer face à face afin de vous permettre de choisir le plus lampe de lecture adaptée à vos besoins et à votre budget Suivez les instructions!

Les lecteurs numériques sont des appareils très utiles pour les gros lecteurs. Leur écran à encre électronique est idéal pour lire sans avoir les yeux fatigués. Ils peuvent stocker des milliers de livres et de documents. De plus, leur batterie dure des semaines. Le marché est en forte croissance ces derniers mois. Kobo et TEA sont deux marques très actives avec des lampes de lecture qui valent clairement la peine d'être vues.

Commencer avec la vidéo

conception

Nous commençons notre combat avec des titans avec le design. Partie importante du confort, elle est aussi différente que le jour et la nuit sur les deux machines. Kobo Forma choisit une poignée latérale, tandis que l'InkPad 3 affiche un look plus classique avec des boutons situés sous l'écran.

Conception de lecture de 8 pouces

Mais regardons de plus près Kobo Forma. Avec un poids de 197 grammes, il est parfaitement pratique grâce à son dos coulissant et à sa poignée ergonomique. S'il est visuellement moins attrayant que l'InkPad 3, force est de constater qu'il est incroyablement confortable à lire.

De son côté, la lampe de lecture TEA est plus traditionnelle. Son poids de 210 grammes est assez facile à lire confortablement pendant de longues heures. Le dos en plastique souple est très agréable au toucher, mais il n’est pas antidérapant. Nous pouvons aussi reprocher aux boutons de ne pas être plus gros.

Kobo Forma remporte donc ce premier tour grâce à son système de poignées antidérapantes et à son poids inférieur à 200 grammes.

Conception de partition: Kobo Forma 1 – 0 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 1 – 0 TEA InkPad 3

afficher

Passons maintenant à un autre point important du lecteur: l’écran. Nos deux concurrents sont équipés d’une cartouche d’encre E-Ink de 300 ppp, qui est actuellement la meilleure solution sur le marché. Cependant, l’écran de Kobo Forma est légèrement plus grand, avec une diagonale de 8 "vers 7,8" pour l’InkPad 3. Cependant, la différence est minime et ne modifie pas son utilisation.

Écran de lecture Kobo

La différence la plus notable réside finalement dans la conception. La plaque Kobo Forma est appelée "bord à bord", alors que celle de l’InkPad 3 s’enfonce facilement dans la coque. Le modèle bord à bord est plus facile à entretenir, car la poussière n’est pas placée dans les coins à la jonction avec la coque. D'autre part, une plaque plus petite risque moins d'être endommagée lors d'une chute à plat.

Outre ce détail esthétique, les deux écrans de nos lecteurs sont d'excellente qualité. Ils gagnent un point chacun.

Écran de résultat: Kobo Forma 1 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 2 – 1 TEA InkPad 3

phare

InkPad 3 et Forma sont deux lecteurs haut de gamme. Ils démarrent donc un système d'éclairage avant. Ainsi, vous pouvez lire la nuit sans problèmes. Encore mieux: la température de couleur est ajustée après l'heure de la journée. Tout est fait pour le confort des yeux.

Phare de lecture de 8 pouces

Cependant, le lecteur TEA dispose du meilleur éclairage frontal. Si elle n’atteint pas des températures aussi basses – orange blanc – comme sur le modèle Kobo, elle peut être configurée avec une grande précision. Le mode automatique peut être réglé heure et non heure. Vous pouvez également modifier manuellement la température du blanc et le flux lumineux avec des diapositives sur les bords de l'écran. Aucun lecteur n'est également développé à ce stade, il bluffe!

Kobo Forma propose un panel plus large de blancs mais reste plus concis dans ses réglages d’éclairage frontal. Nous définissons notre heure de coucher et ensuite le logiciel prend en charge l’adaptation des blancs en gros. Il n’existe aucun moyen de régler la température avec précision comme sur l’InkPad 3. Nous notons également que la répartition de la lumière n’est pas aussi uniforme, laissant des zones grises sur les bords de la plaque.

La lampe de lecture TEA remporte cette manche avec brio pour son contrôle de la lumière avant incroyablement avancé.

Résultat Phare: Kobo Forma 0 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 2 – 2 TEA InkPad 3

connectivité

Les lecteurs se rapprochent de plus en plus des tables tactiles. Il n'est pas étonnant que leur affiliation augmente.

Connecteur de lecture TEA

Pour ce tour, InkPad 3 dirige la danse: port micro-SD, micro-USB, sortie jack 3,5 mm via un adaptateur, WiFi. Aucune lecture n’est plus complète pour le moment, à l’exception du Likebook Mimas, qui inclut même des haut-parleurs et une prise casque.

Pour sa part, Kobo Forma est pâle avec un simple port micro-USB et WiFi. L'absence de Bluetooth l'empêche d'être connecté à un casque ou à un haut-parleur pour la lecture de livres audio. En bref, c'est une grosse déception sur cette page …

Score de connexion: Kobo Forma 0 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 2 – 3 TEA InkPad 3

logiciel

Nous arrivons ici à deux philosophies différentes. Là où TEA se veut le plus complet, Kobo dépend d’un accès facile. Je trouve aussi que Kobo est très proche d'Amazon dans sa philosophie.

Lampe de lecture du système d'exploitation 8 pouces

Le logiciel de la société canadienne est donc facile à manipuler. L'interface met en valeur le magasin en ligne de la marque et ses recommandations intelligentes. Tout est fait pour s'immerger le plus rapidement possible dans la lecture. Mais cette simplicité a un prix: les possibilités restent assez limitées pour le classement des livres. Comme nous l'avons vu, le contrôle de l'éclairage avant est également limité au minimum.

TEA, pour sa part, suit la tendance opposée. Le logiciel est un peu plus strict, mais plein de possibilités dans la masse. La gestion de la bibliothèque est incroyablement complète et dépasse ce que j'ai vu lors du concours. Ajoutez aux jeux, un navigateur, plusieurs services de synchronisation et de nombreux paramètres pour contrôler les petites ampoules.

Difficile de finir une note. Le choix du logiciel dépend principalement de vos applications. Je donne un point à chaque lecteur.

Note de logiciel: Kobo Forma 1 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 3 – 4 TEA InkPad 3

Formats pris en charge

Si vous recherchez un équipement ouvert, nos deux concurrents vous donneront entière satisfaction. Kobo Forma et TEA InkPad 3 prennent en charge le format EPUB, le plus utilisé en lecture numérique. Dito pour le PDF bien connu. Vous pouvez donc télécharger et lire sans problème les livres de magasins autres que ceux intégrés aux lampes de lecture.

Pour la gestion des DRM, l’ID Adobe est inclus sur les deux ordinateurs. Vous pourrez afficher les livres protégés si vous activez un compte Adobe ID.

Toutefois, il convient de noter que l’InkPad 3 va au-delà de ses concurrents dans la mesure où il gère également les formats musicaux tels que les MP3. La lampe de lecture TEA est donc conçue pour la lecture de livres audio qui manquent beaucoup dans Kobo Forma …

Je donne donc 0,5 point à Forma et 1 point à InkPad 3, plus complet.

Note sur le logiciel: Kobo Forma 0.5 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 3.5 – 5 TEA InkPad 3

administration de la bibliothèque

Je suis un grand lecteur et j'ai donc une grande bibliothèque numérique de plus de 500 livres. Tout est partagé entre romans et manga / BD / BD. J'ai dû adopter très vite une bonne organisation pour ne pas me perdre. J'utilise donc le logiciel Calibre depuis des années, un véritable must. Mais peu de lecteurs tirent le meilleur parti de mes paramètres de métadonnées …

Bibliothèque TEA InkPad 3

InkPad 3 est l’un des seuls qui me donne vraiment satisfaction avec sa gestion de bibliothèque. Il peut classer mes livres électroniques en fonction de leur titre, auteur ou format – comme Kobo – mais également par genre ou par série. En jouant avec les bonnes métadonnées en amont, nous pouvons introduire une recherche très efficace sur InkPad 3, ce qui semblait moins convaincant pour Kobo Forma.

Ce dernier permet le tri par titres, auteurs ou séries, mais n'offre pas de sélection par genre. En ce qui concerne le tri par série, il aurait été plus pertinent d'afficher des fichiers que sur InkPad 3. En bref, ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas aussi poussé que TEA. C'est pourquoi celui-ci gagne ce tour.

Bibliothèque de gestion des partitions: Kobo Forma 0-1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 3.5 – 6 TEA InkPad 3

polices

Un autre point important pour le confort de lecture: la gestion des polices. Nos deux lecteurs sont très complets à ce stade, mais c’est Kobo Forma qui prend la tête.

Police Kobo Shape

EReader 8 "utilise des curseurs pour contrôler la taille de la police, l’espacement des lignes et les marges. Visuellement, il est plus bavard et offre un plus grand nombre d’options. Les 12 polices disponibles sont de bonne qualité, rien à redire sur cette page.

Les paramètres de l’InkPad 3 sont également très complets, mais moins pratiques que ceux de leurs concurrents. Nous nous retrouvons avec des sous-menus un peu rugueux, pas forcément très agréable à parcourir. Ce fait est contrecarré par la présence de 15 polices, dont trois sont dédiées aux dyslexiques. Nous pouvons également ajouter des caractères gras ou italiques, ce qui n’est pas possible sur Kobo.

Malgré un match serré, je préfère Kobo Forma. Il vous permet également de savoir combien de temps il reste dans un livre, une option qui manque beaucoup dans InkPad 3.

Result Fonts: Kobo Forma 1 – 0 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 4.5 – 6 TEA InkPad 3

autonomie

Nous approchons de la fin de cette comparaison et, pour le moment, le score est incroyablement serré. L'autonomie fera-t-elle la différence? Pas vraiment.

Nos deux lecteurs sont très durables, comme c'est souvent le cas avec des unités de ce genre. J'ai utilisé ces deux machines pendant des mois, j'ai donc une certaine perspective sur leurs performances. Les deux sont capables de fonctionner pendant des semaines avant utilisation pour le remplissage. En moyenne, je passe trois semaines à lire une à deux heures par jour et à laisser le livre électronique en veille le reste du temps.

C'est donc une parfaite égalité entre nos deux concurrents.

Score d'autonomie: Kobo Forma 1 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 5.5 – 7 TEA InkPad 3

performances

Si vous avez déjà utilisé une lampe de lecture, vous savez à quel point l’engrenage n’est pas le plus rapide. Ce n'est pas un problème en soi, lisez un livre qui ne demande pas un processeur de dernière génération. Cependant, cela nécessite un minimum de réactivité afin de ne pas alourdir la navigation dans l'interface.

Lecteur PDF TEA de gestion

Encore une fois, Kobo Forma et InkPad 3 sont très proches. Si je trouve le lecteur plus rapidement dans le contrôle de son interface, InkPad 3 affiche de meilleures performances en lecture de PDF. À ce stade, Kobo Forma est également très décevant.

Au final, après plusieurs mois d’essais, je dois admettre que l’encre InkPad 3 m'a convaincu plus que son concurrent. Elle porte un point.

Résultat obtenu: Kobo Forma 0 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 5.5 – 8 TEA InkPad 3

résistance

La mode est aux lampes de lecture amplifiées, ce qui est capable de supporter un voyage à l'autre bout du monde sans broncher.

Lampe de lecture étanche Kobo

C’est sans doute Kobo Forma qui remporte cette manche. En plus d'être étanche à l'eau et à la poussière, il est également conçu pour résister aux chocs. J'ai eu l'occasion d'aller plusieurs fois sous le robinet pour laver l'écran, elle n'a jamais montré le moindre signe de faiblesse.

De son côté, TEA InkPad 3 n’est ni renforcé ni imperméable. Cependant, elle a réussi à résister à une ou deux chutes aléatoires au cours des derniers mois et fonctionne toujours parfaitement. Cependant, il ne survivra pas à l'immersion dans l'eau.

Indice de résistance: Kobo Forma 1 – 0 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 6.5 – 8 TEA InkPad 3

prix

Voici le dernier point de cette comparaison. La lutte est encore serrée, les deux lampes de lecture montrent de nombreux atouts.

Cependant, c'est la machine à TEA qui remporte ce dernier tour. Le marché à 199 €, il est beaucoup plus abordable que son concurrent. En outre, InkPad 3 présente un avantage considérable: le magasin intégré change en fonction du lieu d’achat. Par exemple, si vous l'achetez chez Cultura, c'est le magasin Cultura qui est expédié. Si vous préférez Decitre, vous avez accès au Decitre Shop. C'est un atout majeur que peu de marques offrent.

Voir InkPad 3 on Decitre

Voir InkPad 3 sur Cultura

Kobo Forma, pour sa part, coûte 279 €, ce qui en fait l’une des lampes de lecture 8 "les plus chères du marché. Elle n’est à la portée de aucun budget …

Score Prix: Kobo Forma 0 – 1 TEA InkPad 3

Note totale: Kobo Forma 6.5 – 9 TEA InkPad 3

Conclusion: victoire de TEA InkPad 3

Il est temps de compter les points. Dans cette bataille difficile, le lecteur InkPad 3 le prend. Si elle n’est pas aussi ergonomique ou résistante que Kobo Forma, elle brille par son logiciel très complet, son support de livre audio et son prix attractif. Pour moins de 200 € c'est un gros béguin.

Kobo Forma n'a pas à rougir. Elle m'a séduite avec son manche ergonomique, le rendant très confortable à utiliser au quotidien. Très résistant, il est idéal pour manger des livres électroniques au bord de la plage. Dommage que cela ne soit pas aussi beau avec les fichiers PDF et ne gère pas les livres audio.

En termes absolus, ces lecteurs correspondent à différentes applications. TEA est idéal pour les lecteurs assidus cherchant une lampe de lecture sédentaire. Au lieu de cela, Kobo s’appuie sur des lecteurs qui aiment bouger et veulent une machine clé en main.

Quoi que vous choisissiez, n'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires dans les commentaires. Quel lecteur avez-vous choisi? Êtes-vous satisfait?

Cette conviction doit nécessairement être souscrite avant le démarrage des travaux. Certains assureurs la commercialisent même quand le endroit a démarré, mais dans ce cas, la tarification varie quasiment du aisée en or double, "logique, dans ce cas, il y a un très fort soupçon de la part des assureurs qui craignent que le particulier la souscrive tardivement pour cause de travaux mal engagés", explique un courtier.


Laisser un commentaire