Comment souscrire une assurance dommages? – BatiPress

 l’assurance des travaux

Comment souscrire une assurance dommages? – BatiPress l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

L'assurance dommages aux biens a pour objet de protéger l'assuré qui est le propriétaire de l'immeuble s'il doit effectuer des réparations en raison de dommages liés au travail du client. Cette assurance est obligatoire pour tous les propriétaires, même individuelle. Ce n'est pas seulement obligatoire dans le cas de la construction; C'est également en cas de rénovation si cela menace d'affaiblir la force du bâtiment. Compte tenu de son caractère obligatoire, il est crucial de savoir comment souscrire à cette police d'assurance.

Remplir un questionnaire pour obtenir une estimation des dommages matériels

Lorsque vous entrez en contact avec une compagnie d’assurance, la première étape consiste à obtenir le cahier des dommages. Pour l'obtenir, remplissez un questionnaire.
Le questionnaire à remplir signifiera que vous indiquez, entre autres, la quantité totale de travail. Il vous sera également demandé de fournir des détails sur le type de travail à effectuer. Il peut s'agir de la construction d'un nouveau bâtiment, d'une extension ou simplement d'une rénovation. Dans ce questionnaire, vous devez également spécifier le type de bâtiment que vous souhaitez construire ou rénover. Il devrait également indiquer l'utilisation que vous souhaitez faire. Vous indiquerez ensuite si vous souhaitez enregistrer le bâtiment vous-même si vous souhaitez le vendre ou le louer. Il sera également nécessaire de choisir la garantie à laquelle vous souhaitez souscrire. Il sera également nécessaire de dire si une étude de sol a été réalisée ou non. Enfin, vous spécifierez la date qui marque le début du travail et vos coordonnées.
Ce n’est qu’après l’envoi de ces données à la compagnie d’assurance que celle-ci vous envoie votre devis dommage pour les livres. Il est important de préciser que le questionnaire d'interrogation doit être rempli d'attention et de sincérité. En fait, la déclaration de fausses informations ou l'omission de données requises dans ce questionnaire aura un impact sur le contrat d'assurance. L'une de ces conséquences peut même être le refus d'indemniser l'assuré.

Envoyer le dossier à la compagnie d'assurance

La deuxième étape menant à l'achat d'une assurance dommages aux biens est le transfert du dossier pour la compagnie d'assurance. En plus du questionnaire précédent, ce fichier comprend de nombreux autres éléments. Il contient le permis de construire et une copie de la décision administrative qui l'a rendu. Par ailleurs, il existe des estimations, la liste des noms de toutes les parties prenantes que nous voulons garantir et éventuellement un rapport sur l’étude des sols.

L'accord entre la compagnie d'assurance et la signature du contrat

L’accord de la compagnie d’assurance intervient après avoir reçu le formulaire de demande.

  • Pour que cet accord soit donné, il est essentiel que le dossier contienne tous les documents requis. En plus de son accord, la compagnie d'assurance vous envoie également les termes du contrat.
  • Après lecture et signature des conditions générales, ce document est envoyé à la compagnie d’assurance et à la prime.
  • Dans les trois jours, la compagnie d’assurance vous enverra un certificat d’assurance que vous remettrez ensuite à votre banquier. De là, vous recevrez votre contrat d'assurance de biens dans les dix jours.

Voici donc les étapes menant à l’achat d’une assurance dommages aux biens. Avant de commencer un projet de construction ou de rénovation, il est donc important de souscrire à cette assurance. La loi Spinetta la rend obligatoire et la violation de cette règle peut entraîner des sanctions très lourdes.

D’autre part, il n’y a pas de sanction pénale pour un individu physique (article L243-3 du Code des assurances) n’ayant pas souscrit d’assurance dommages-ouvrage pour la construction d’un logement (ou d’un élément d’équipement) pour lui-même, son conjoint, ses ascendants, ses b ou ceux de son conjoint.
Vous ne pourrez pas être condamné pour l’absence de signature d’un contrat DO, mais vous demeurerez tout de même responsable vis-à-vis d’un futur acquéreur si vous décidez de vendre votre bien la fin de la période de garantie décennale.


Laisser un commentaire