Cameroun: le controversé séjour de Paul Biy à Genève – Des activistes envisagent de s'introduire dans leur hôtel

 assurer sa rénovation

Cameroun: le controversé séjour de Paul Biy à Genève – Des activistes envisagent de s'introduire dans leur hôtel assurer sa rénovation

Evaluez votre protection Gratuitement :

Le chef du Cameroun, Paul Biya, est arrivé discrètement dimanche à Cointrin-Genève. Mais ses adversaires se sont moqués de lui ce matin. Ils prévoient de manifester samedi à Genève

Ce lundi matin, les autorités camerounaises sécurisent en civil la rue du Chemin du Petit-Saconnex, où se trouve l'hôtel intercontinental à Genève.

Des sources bien informées ont appris que la sécurité étroite de Paul Biy avait reçu l'ordre de marcher dans les rues et les couloirs de l'hôtel. Le temps d'identifier et de signaler toute action suspecte.

Toujours à un arrêt de bus non loin de l'hôtel, dans le chef de l'Etat camerounais, des piétons combattent les peaux noires de ces policiers.

Que vous soyez dans les rues et les routes, chemin du Petit Saconnex, chemin Ferney, avenue Bude, etc. Tout est surveillé clairement. Ces agents de sécurité se distinguent par leurs profils de vêtements variés et leurs talkies-walkies qu’ils tiennent entre leurs mains.

Cette fois, le remake de l'action menée en 2017 par les activistes de la diaspora ne peut avoir lieu car il est devenu difficile de franchir le seuil de cet hôtel, où l'unité de protection de taille a été mise en place par les autorités camerounaises, violant parfois les autorités locales. lois de sécurité …

Pour de nombreux utilisateurs des principales artères autour de cette station, la police camerounaise et une poignée de policiers suisses sont restés en retrait, annulant ainsi les divers contrôles.

Les scènes vécues dans ces différentes artères de cet hôtel ce matin étaient quelque peu surréalistes, du moins amusantes.

Les éléments de la police américaine filmée en civil, noyés dans le cannabis groupé à la croisée des chemins et des routes, avaient au moins le courage de travailler.

Malgré les actes ou influences intimidants de certaines politiques camerounaises, ils se sont efforcés d’identifier systématiquement les piétons à la peau noire, d’enregistrer les numéros de série et de châssis, pour faire en sorte que chaque véhicule se rende à l’hôtel. Paul Biya vit depuis dimanche dernier.

Les agences de sécurité camerounaises ne se sont pas arrêtées là. Même les parcs du lac Léman sont passés sous leur fourche caudine. Toutes ces recherches systématiques ont créé hier de gigantesques bouchons autour de cet hôtel, devenu la résidence principale de Paul. Le plus curieux a remarqué que les yeux de la police faisaient la navette entre une liste noire et des véhicules translucides.

Selon certains cameramen réunis à Genève, depuis hier soir, la police camerounaise gâte ce spectacle "honteux" à Genève. Il semble que le Cameroun ait fait de cet hôtel une présidence du Hadja hanté du Cameroun, un employé de cet hôtel que nous pourrions avoir au téléphone. Ce dernier affirme également que le personnel de l'hôtel, comme d'habitude, a été informé par le directeur de l'éventuelle manifestation de militants caméraman et que toutes les réservations de chambres d'hôtel ne sont possibles que via Internet. Ce qui explique également la première construction de sécurité à l'entrée principale de l'hôtel, où la première réception vous demande de montrer une copie de la réservation de la chambre avant de vous diriger vers la réception alors même que nous pouvions la voir sur place.

Lorsque Paul Biya arrive à la Fédération suisse sans oublier sa suite gonflée, ils passent le plus clair de leur temps dans le très chic hôtel Intercontinental de Genève. C'est dans une suite luxueuse au 6ème étage que le "locataire" camerounais a ses habitudes. Une suite qui, selon nos informations disponibles ailleurs sur le site internet de l'Hôtel Intercontinental, coûte la somme de 152 500 € par nuit. Mois, même si le président camerounais ne met pas les pieds à l'hôtel! Un chiffre difficile à accepter et au-delà du scandale par rapport au salaire moyen au Cameroun, qui s'élève à 80 euros par jour. Mois. Il faudrait 158 ​​années de travail au Cameroun pour donner le privilège de passer un mois à la place de Paul Biya lors de ses escapades à Genève! Au niveau des 3ème, 4ème et 5ème niveaux, tous occupés par l'élection présidentielle, la nuit la plus abordable coûte env. 915 € (salaire moyen de 11 mois au Cameroun). Si nous essayons une tâche de calcul en multipliant la somme de 915 € par le nombre d'occupants, dont 200 camerouners … Le résultat est … Dilapidation de la ressource du contribuable camerounais pour excès …

Et ils y sont restés hier dimanche. En ajoutant les coûts de transport et de nutrition, le journal camerounais estime que Paul Biya et sa suite ont coûté près de 1 525 000 dollars en moins d’un mois, par exemple. A passé en Suisse l'équivalent de 19 062 fois le salaire mensuel moyen du Cameroun ou de 1 588 années de travail pour un salaire moyen!

Et les frais de mission de ces officiers? En moyenne 5000 € par Officier de police … Vous comprenez qu'il est inutile de penser au développement de ce pays quand des jeunes de 37 ans exercent cette mission dévastatrice au Cameroun, déclare Essimi Paul, économiste caméraman à Genève.

Récemment, les Camerounais de la diaspora ont décidé de défier les dirigeants de l'hôtel Intercontinental par le biais de milliers d'appels téléphoniques anonymes. nous apprenons que les dirigeants de cet hôtel ont préféré cette fois-ci rester sourds à ces nouvelles arrestations

Au moment où de nombreux parents camerounais ont du mal à envoyer leurs enfants à l'école lorsque des milliers de cameramen meurent chaque jour du paludisme et du choléra, Paul Biyas réalise que leurs chœurs préférés s'excusent pour la folie de la grandeur d'un homme fait du Cameroun l'un des pays les plus pauvres de la planète. Paul Biya est devenu une bombe en temps réel pour son propre pays.

La logique aurait parlé d'accidents, d'incertitude galopante, de divers meurtres et exécutions extrajudiciaires de civils, de l'emprisonnement illégal de prisonniers politiques … en vigueur au Cameroun à cette époque. Beaucoup sont morts sur la route, le dernier en date étant le dernier week-end dans l'ouest du Cameroun avec plus de 20 morts. Mort de la misère, de l'ingéniosité, de l'appauvrissement.

Dommage, Paul Biya continue de devenir un avocat pour défendre son dossier pénal, ses singeries étant répandues dans le monde entier. Contrairement aux situations surréalistes au Cameroun, il est normal que les activistes de la diaspora des caméras expriment leur colère.

Qu'y a-t-il, Paul Biya a encore beaucoup d'amis à Genève. Un soutien important pour ce petit emblème pétrolier, où les malles sont vides et où de nombreux opposants sont contraints d'attendre sa mort, espère occuper son fauteuil pour des élections libres et transparentes.

Pour les opposants au président du caméraman, l'hôtel intercontinental est devenu le symbole criard de la mauvaise gestion de Paul Biys. Pourquoi le récit anti-biya de la diaspora perturbe le calme du chef de l'Etat camerounais et son maintien samedi.

Tout contrat d’assurance dommages ouvrage doit obligatoirement comporter les exigence types figurant dans le Code des assurances. Constituant un minimum de garantie, elles concernent la durée et le maintien de la garantie, élimination et les obligations réciproques de l’assuré et de l’assureur, en cas de sinistre.


Laisser un commentaire