Bien choisir son lait végétal infantile

Il y a trois ans, un bébé de 7 mois décédait en Belgique des suites de la prise de boisson végétale.
Les parents sont actuellement en train d’être jugés en Belgique et doivent répondre de maltraitance.
L’enfant est mort a l’âge de 7 mois pour un poids de 4,4 kg au lieu d’un peu plus de 7 Kg pour un poids normal à cet âge la, l’autopsie a révélé une dénutrition et une déshydratation.
Le procès doit déterminer leur implication dans ce décès, manque d’information, manque de soins, mais aussi si le suivi médical a été correctement réalisé, d’ailleurs les parents n’ont jamais consulté pour ce problème.
Il faut savoir que la mère de l’enfant a dû arrêter de l’ allaiter à l’âge de trois mois suite à manque de lait. Puis les parents ont essayé le lait artificiel traditionnel, mais l’enfant a multiplié les coliques et vomissements, c’est cette raison qui a amener les parents à donner des boissons végétales sans consulter un spécialiste comme un pédiatre puis un allergologue.

Mais le problème qui peut se poser et auquel j’ai été confronté sur de nombreuses questions de patients, c’est le manque total d’information sur les boissons végétales et les substituts aux laits traditionnels.

Quelle différence entre les boissons végétales et le lait infantile végétal?

L’OMS, ainsi que les pédiatres recommandent de nourrir les bébés, au lait maternel ou artificiel pour les mères qui ne peuvent ou ne souhaitent allaiter jusqu’à l’âge de 6 mois puis de commencer à introduire la nourriture.
Mais un petit nombre de bébés, environ 2%, ne supportent pas le lait maternel ou animal, puis certains parents végétalien ou végan ne souhaitent pas nourrir leurs bébés aux laits animal, mais dans ces deux cas il faut faire cette transition avec l’aide d’un pédiatre et si nécessaire un allergologue.

Les boissons végétales (soja, amande, riz…) que l’on trouve facilement de nos jour en magasin bio ou grande surface, ne sont pas adaptées aux bébés.
Car ces boissons sont pauvres en calcium, lipide, vitamine D et autres minéraux.
Le lait d’ânesse ou de chameaux est également inadapté pour les nourrissons pour leurs manques de calcium.
Les boissons de soja, amande…, peuvent être introduites à partir de l’âge de 3 ans.

Le lait infantile végétal qui est beaucoup moins connu est le produit de substitution idéal en cas d’allergie ou de non-allaitement.
Il faut savoir que ces laits sont le plus souvent vendus en pharmacie et certain magasin bio, sous forme de poudre en boîte.
Selon plusieurs études, il y a une grande différence entre ce lait infantile végétal et une boisson végétale (voir graphique ci-dessous).
Le lait végétal infantile a une composition qui se rapproche de celle d’un lait en poudre 1er âge, avec une bonne quantité de lipides, enrichi en lysine, riche en magnésium et conforme aux normes européennes sur les laits infantiles. Les laits infantiles à base de riz ou d’amande sont les plus adaptés.
Les tarifs se rapprochent du lait en poudre infantile 1er et 2 ème âges, il faut compter de 1 à 5 cinq euros de plus.

Comparaison des boissons végétales par rapport au lait 1er âge:

Composition d’un lait infantile végétal à base de riz:

 

Source:
CHU de Toulouse
7/7.be

Share Button
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *