Automobiliste choisi en taxes et charges

 assurer sa construction

Automobiliste choisi en taxes et charges assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Qu'ils conduisent dans un bazou ou dans une voiture de luxe, les chauffeurs sont pris en charge par le portefeuille sous forme de taxes, de frais et de permis. Combien Un peu plus de 9 milliards de dollars par an.

Calculs de journal est basé sur des données provenant de diverses sources: comptes publics du gouvernement du Québec, Statistique Canada, CAA-Québec, Régie de l'énergie, etc.

Des deux gouvernements, c'est le gouvernement du Québec, le plus gourmand. Alors que le Québec tamise pas moins de 7,2 milliards de dollars. Dollars pour les conducteurs québécois, Ottawa est "heureuse" de retirer 2,48 milliards de dollars. Dollars.

Avec une telle crevaison, les automobilistes ont le droit de s’attendre à voyager sur des routes de meilleure qualité, en particulier sans boucher. La circulation devient plus fluide.

Moins d'accidents se produiront. Les voitures subiront moins de dégâts. Le niveau de pollution diminuera, etc.

En bref, la sécurité routière ne fera qu'améliorer …

Et cela n'enlève rien à l'effort (économique et environnemental) qui doit continuer à être utilisé pour motiver le plus de gens possible à utiliser davantage le transport en commun.

Chers lecteurs, soyez sûrs que cette rubrique ne veut pas promouvoir l’utilisation de la voiture.

Cela dit, j’estime toujours qu’il est important de rappeler à nos élus l’énorme somme qu’ils recherchent chaque année dans la poche des chauffeurs sous forme de taxes, de frais et de permis. Des questions pour leur demander ce qu'ils font avec tous ces milliards …

CE QUE NOUS PAYONS … AU QUÉBEC

Gouvernement du Québec pression automobiliste à bien des égards. Voici la répartition des 7,2 milliards de DKK. Des dollars en sont retirés chaque année.

CAA-Québec a saisi des taxes et des droits provinciaux pour 3,93 milliards de dollars.

  • Taxe provinciale sur le carburant: 2,23 milliards de dollars
  • Frais d'enregistrement et de licence: 1,17 milliard de DKK
  • Taxe additionnelle de 45 $ à Montréal: 35 millions de dollars
  • Financement du transport en commun: 111 millions de dollars
  • Fonds vert: 379 millions de dollars

En outre, des revenus de 3,27 milliards d’euros USD de la taxe de vente provinciale payée par les conducteurs:

  • TVQ sur essence: 970 millions
  • Taxe de dommages sur les propriétés du moteur: 320 millions de DKK
  • TVQ sur l'entretien des voitures: 375 millions
  • TVQ sur l'achat de nouveaux véhicules: 1,6 milliard

CE QUE NOUS PAYONS … À OTTAWA

Pour sa part, le gouvernement fédéral trouvera des poches dans les recettes de 2,48 milliards de dollars des automobilistes québécois:

  • Droit d'accise par Litre (10 cents d'essence et 4 cents de diesel): 980 millions
  • TPS sur l'essence: 492 millions de dollars
  • TPS sur l'entretien des voitures: 188 millions de dollars
  • TPS sur la vente de véhicules neufs: 820 millions de DKK

Pour voir l’itinéraire sur nos routes, il ya quelque chose de louche quant à l’utilisation des 9 milliards de dollars dépensés chaque année par les villes de Québec et d’Ottawa.

Il est tout d’abord nécessaire de déclarer le sinistre à l’assureur dans LRAR. Celui-ci léger alors de 60 jours à compter de la réception du courrier pour notifier or demandeur sa décision de prendre en charge le sinistre ainsi qu’à non. S’il l’accepte, il est 90 jours à partir de la réception du courrier pour offrir une offre d’indemnité à l’assuré. Si l’assuré est satisfait selon cette proposition, l’assureur a quinze jours pour lui verser l’indemnité qui lui a pour leitmotiv de régler travaux de remise en état.

En de refus convenable en œuvre de la garantie, il est possible de mettre en demeure la compagnie d’assurance dans un délai de 2 à partir du sinistre.


Laisser un commentaire