Assurance dommages aux biens: définition et fonctionnement

 assurer sa construction

Assurance dommages aux biens: définition et fonctionnement assurer sa construction

Evaluez votre protection Gratuitement :

Lorsqu'il s'agit de construire ou de construire une maison, plusieurs éléments sont en jeu. Entre la recherche de terrain, le choix du constructeur et l’achat de matériaux, il existe un cours d’assurance obligatoire. L'assurance dommages aux biens est destinée aux particuliers et aux professionnels. Il est obligatoire dans les neuf et les rénovations majeures et garantit le paiement des réparations intégrales après 10 ans.

Comprendre l'assurance contre les dommages corporels

L'assurance de dommages aux biens garantit le remboursement ou la réparation de la souffrance dans un nouveau bâtiment. C'est une assurance qui permet le remboursement et l'exécution de toutes les réparations sans attendre une décision de justice et sans déduction. C'est une assurance qui déclenche la garantie de dix ans. Sans la décision du tribunal, l'assureur est tenu de faire appel au fabricant ou au fabricant, qui jouera à nouveau leur décennie d'assurance.

Il est obligatoire pour la construction de nouvelles maisons, comme indiqué à l'article L.242-1 du code des assurances. L'assurance des biens et des accidents est également destinée à ceux qui souhaitent réhabiliter ou restructurer de vieilles maisons, telles que la construction d'un garage ou des travaux majeurs.

Le risque couvert par l'assurance

L'indemnisation versée par l'assurance dommages aux biens est immédiate. Il entre en vigueur sans attendre qu'un expert décide de sa responsabilité. En vertu de la garantie de dix ans, tous les dommages physiques sont couverts.

L'assurance prend en charge les carences et les défauts de fabrication qui menacent la solidité du bâtiment. Il couvre également les perturbations qui remettent en cause la structure, telles que. Le toit s'est effondré, des fissures dans les murs et l'affaissement du sol.

L'assurance dommages aux biens inclut également les dommages affectant la solidité des éléments d'équipement inséparables de la structure. C’est l’enlèvement, le démontage et le remplacement qui ne peuvent pas être effectués sans affecter une partie du travail qui le supporte. Un exemple concret est le chauffage central.

Risques non couverts par une assurance

En cas de cyclone, d'attaque ou d'incendie, l'assurance de dommages matériels devient invalide. Ce sont des risques qui ne sont pas couverts par la garantie de 10 ans. La garantie ne s'applique pas aux pièces en mouvement telles que les portes et fenêtres et aux dommages causés par l'assuré.

Par ailleurs, il est possible d’assurer les dommages immatériels subis par le propriétaire ou les résidents. Les dommages causés par la perte de jouissance de la maison en sont un exemple.

Abonnement avant ouverture du site

Il est important de souscrire une assurance dommages aux biens avant l’ouverture du site. Idéalement, la souscription doit être faite au moins trois mois avant le début des travaux.

La garantie entre en vigueur à la fin de la première année après l'acceptation des travaux. Elle prend fin à l'expiration de l'assurance, c'est-à-dire à la fin de la garantie décennale, soit 10 ans après la livraison du chantier par le fabricant.

Lors de la revente de la maison, la garantie décennale est transférée aux nouveaux propriétaires.

Types de dommages

Il existe plusieurs types de blessures. Tous les constructeurs s'inquiètent des dégâts des dix dernières années. Ce sont des fournisseurs de construction, des développeurs et des architectes qui sont responsables de:

  • La force du travail
  • Incorrect pour le travail
  • L'inséparabilité de l'équipement

D'autre part, le développeur ne sera pas responsable et rejettera toute responsabilité lorsque:

  • Événements imprévus et externes tels que des ouragans et des glissements de terrain
  • Les sous-traitants ne respectent pas leurs obligations (le contractant principal se tournera vers le sous-traitant en question)
  • Les dommages sont causés par le propriétaire et les résidents

Combien coûte l'assurance?

Le coût total de la construction représente la garantie. Il est réévalué en fonction de l'évolution générale des coûts de construction entre la date de souscription du contrat et le montant de la réparation.

En pratique, le montant de l'assurance non-vie représente entre 1,5 et 3% des coûts de construction.

La loi oblige le maître d’ouvrage qui souhaite effectuer des travaux de bâtiment à souscrire une cran ouvrage avant l’ouverture du chantier. Celle-ci permet de réparer rapidement, en dehors de in extenso recherche de responsabilité, des malfaçons constatées jadis la maison ou bien l’immeuble construits, qui menacent solidité ainsi qu’à rendent inhabitables.

C’est le propriétaire du logement construit qui bénéficie de l’assurance dommages ouvrage. Ce existera à lui de la faire agir s’il y a lieu.


Laisser un commentaire