Assurance dommages aux biens avec architecte, dois-je souscrire?

 assurer ses travaux

Assurance dommages aux biens avec architecte, dois-je souscrire? assurer ses travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

Assurance dommages aux biens avec architecte, dois-je souscrire?

Lorsque vous faites construire une maison, vous êtes considéré comme un propriétaire et devez obligatoirement souscrire une assurance dommages à compter du début des travaux.

Le client qui a commandé les travaux de construction doit souscrire une assurance dommages aux biens. Cette assurance garantit le paiement de l'intégralité des travaux de réparation des dommages de dix ans sans perquisition responsable. Allez-vous acheter une assurance de propriété en passant par un architecte?

Intervention d'un architecte: L'assurance de dommages aux biens est obligatoire

Quiconque décide de réaliser des travaux de construction doit souscrire une assurance dommages aux biens conforme au code des assurances. Cette assurance vous permet de procéder au remboursement des réparations faisant l'objet de la garantie de dix ans, sans attendre un jugement pour déterminer la responsabilité de chaque individu. La compagnie d’assurance utilise ensuite une assurance responsabilité obligatoire pour récupérer les indemnités versées au client, en fonction des responsabilités de chaque partie prenante.

Ainsi, l’assurance de dommages aux biens est obligatoire même si vous faites appel à un architecte pour construire votre maison. En l'absence de souscription à cette assurance, l'indemnisation pour tout défaut sera plus longue. En cas de revente dans les 10 ans suivant l'achèvement des travaux, vous serez également personnellement responsable envers le nouvel acheteur des conséquences de cette absence d'assurance. Enfin, l'architecte ou l'entrepreneur responsable de la construction peut refuser d'exécuter le contrat en l'absence de cette assurance.

Les garanties professionnelles qui vous couvrent

Lorsque vous confiez la construction de votre maison à un architecte, vous signez avec lui un contrat spécifique indiquant les missions à exécuter et les obligations qui en découlent. Il faut également mentionner les éléments suivants: le montant des honoraires de l’architecte et les conditions de paiement, le montant de tout versement anticipé, cette période d’intervention professionnelle, l’assurance juridique qu’il doit contracter.

Outre la garantie contre les dommages matériels que vous devez souscrire avant le début des travaux, d'autres garanties vous protègent:

  • La garantie d'une mise en œuvre parfaite : Ceci s'applique pendant l'année qui suit la réception du site et concerne en particulier les artisans et entrepreneurs intervenant dans le cadre du bâtiment.
  • La garantie de deux ans : Il garantit les éléments indissociables du gros oeuvre tels que radiateurs, portes ou fenêtres pendant les 2 années suivant la réception des travaux.
  • La garantie décennale Cela s'applique aux propriétés pour lesquelles l'architecte a été le principal entrepreneur en construction. Cette garantie couvre les dommages à la solvabilité de la maison ou la rend impropre à l'usage auquel elle était destinée, enregistrée dans les 10 ans suivant la fin des travaux.

L'assurance dommages aux biens est donc une garantie essentielle pour le architecte, car elle sera protégée contre toute erreur ou tout dommage survenant dans les 10 ans suivant la fin du bâtiment. Cette assurance ne doit pas être confondue avec la garantie d'achèvement, la garantie de deux ans ou la garantie de dix ans.

Imprimer cette page Flux RSS

D’autre part, il n’existe pas de sanction pénale pour quelqu’un physique (article L243-3 du Code des assurances) n’ayant pas souscrit d’assurance dommages-ouvrage pour la conception d’un logement (ou d’un élément d’équipement) pour lui-même, son conjoint, ses ascendants, ses d ainsi qu’à ceux de son conjoint.
Vous ne pourrez pas être condamné pour l’absence de engagement d’un contrat DO, mais vous demeurerez tout de même responsable vis-à-vis d’un futur acquéreur si vous décidez de vendre votre bien avant la fin de la période de garantie décennale.


Laisser un commentaire