Accent sur les biens et les accidents – Moteur à volet roulant

 l’assurance des travaux

Accent sur les biens et les accidents – Moteur à volet roulant l’assurance des travaux

Evaluez votre protection Gratuitement :

lal'assurance des biens n'est pas connu du public et toute personne effectuant des travaux de construction peut s'y abonner. Selon la loi Spinetta de 1978, cette disposition est également obligatoire pour le personnel de construction et les propriétaires qui lancent des projets de construction de grande envergure en cours de construction pour une maison de plus de 30 m2.

Réclamations couvertes par une assurance de biens et d'accidents

Vous devez vous abonnerl'assurance des biens avant de commencer la construction, l'extension ou la rénovation. Cela inclut notamment la réparation de pannes telles que celles qui mettent en cause la force de votre maison et la rendent inutile. Il couvre également le drainage des sols, les défauts d’isolation thermique des murs, etc. Toutefois, certaines compagnies d’assurance peuvent offrir d’autres garanties optionnelles couvrant, par exemple, les dommages matériels tels que le chauffage au sol, la canalisation ou l’installation de volets motorisés!

L'assurance NPD entre en vigueur un an après la fin des travaux et se termine en même temps que la garantie de 10 ans. Cela concerne principalement les propriétaires privés, mais aussi les conceptions de maisons individuelles, les promoteurs immobiliers. Ces derniers encourent des sanctions pénales importantes en cas de non-souscription. Ils peuvent être condamnés à six mois de prison et à une amende allant jusqu'à 76 000 euros. Avant de commencer les travaux, il est nécessaire de fournir les coordonnées à la compagnie d’assurances de la société, qui s’occupera des travaux en question, ainsi que le certificat d’assurance et la copie du contrat en cours de signature. Ceux-ci seront utiles en cas de blessure ou de litige.

Attention, si vous faites un travail important sans souscrire cette assurance, vous êtes responsable des conséquences qui peuvent en découler. Par exemple, vous pouvez être exposé à des problèmes potentiels lorsque vous souhaitez vendre votre maison dans les 10 ans. Le notaire exigera un certificat d'assurance pour couvrir le nouvel acheteur du logement. L'absence d'assurance peut réduire considérablement le prix.

Informations sur les compagnies d'assurance

Vous pouvez vous abonnerl'assurance des biens de la compagnie d'assurance de votre choix. Afin de bénéficier de la meilleure garantie, il est toujours préférable de comparer les offres proposées par plusieurs compagnies d'assurance. Mais en général, il est nécessaire de livrer un minimum de 3000 euros.

En cas de sinistre, vous devez signaler le dommage à la compagnie d'assurance par lettre recommandée avec accusé de réception. Il a soixante jours pour vous donner une réponse. S'il accepte de prendre ses responsabilités, il disposera de 90 jours pour préparer une proposition de compensation. Si son offre vous convient, le paiement sera effectué dans les deux semaines.

Par contre, s’il ne respecte pas les délais susmentionnés, vous pouvez indiquer que vous devrez effectuer les réparations vous-même. Vous bénéficierez alors d'une augmentation de la compensation pour intérêts égale à deux fois l'intérêt juridique.

part

22

avril

Ainsi, vous pourrez la faire agir si votre appartement subit des noyautage après un changement de fenêtres, si votre plafond risque de s’effondrer après le percement d’une ouverture dans un mur porteur… En revanche, ne pourra pas être mise en œuvre si le sinistre touche des travaux de décoration, tel que une moquette mal posée ou bien une peinture qui s’écaille. Sauf à adopter les contrats plus complets qui proposent de telles garanties en option.


Laisser un commentaire