Les bienfaits du neurofeedback

Encore peu connu en France, le Neurofeedback est une méthode apparut dans les années 7O aux États-Unis. Cette méthode permet au cerveau d’avoir une meilleure organisation et de corriger ses troubles.

Se sont des petits capteurs posés sur la tête qui vont permettre de lire des signaux grâce à un logiciel, puis des informations sont envoyé vers le cerveau afin que celui-ci se réorganise.
Le neurofeedback est utilisé sur des patients qui souffrent de TDAH, de troubles post-traumatique, d’autisme, insomnie, stress….

A cette occasion nous avons interrogé le psychanalyste Lyonnais Maurice Braun qui utilise cette méthode.

Depuis combien de temps utilisez vous le Neurofeedback et pourquoi avoir choisi cette méthode?

Je suis psychanalyste depuis 25 ans, et il y a une dizaine d’années j’ai découvert le Neurofeedback qui m’a littéralement bouleversé du fait de ses résultats rapides sur un nombre considérable de pathologies.
Je l’associe parfois à une certaine forme de psychanalyse qui permet aux patients de trouver des solutions efficaces et durables.

Pour quels troubles est utilisé le Neurofeedback?

Les utilisations du Neurofeedback sont multiple, les utilisations les plus courantes sont pour la gestion du stress, troubles de la mémoires, migraines, insomnies, acouphène…
Il peut être également une aide précieuse pour les enfants qui souffrent: Dyslexie, hyperactivité, autisme…

Comment se passe une séance de Neurofeedback?

Le patient est installé dans un fauteuil de relaxation, deux capteurs sont posés sur la tête et trois autres sur  les oreilles, à noté qu’aucun courant électrique n’est envoyé au cerveau.
Une fois installé on écoute de la musique avec un casque, pendant ce temps de détente l’ordinateur analyse l’activité électrique de votre cerveau, et aussitôt qu’une turbulence est détectée, la musique s’arrête très brièvement.
L’interruption incite l’activité neuronale à la réorganisation immédiate, le cerveau s’auto-régule naturellement.
Puis au fur et à mesure des séances, le cerveau mémorise ces corrections.

Les résultats de cette technique semble être très bon dans de nombreux cas, de plus en plus de thérapeute utilise cette méthode et le Neurofeedback permet d’avoir des résultats assez rapidement.
La technique peut venir en complément d’un traitement mais ce n’est pas une obligation, le patient peut tout à fait essayer le Neurofeedback sans forcément passer par un cadre médicale.

Share Button
image_pdfimage_print
The following two tabs change content below.

Redac

Derniers articles parRedac (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *